Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un des wagons s'est renversé sur le flanc en contrebas de la voie ferrée.

KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND

(sda-ats)

Un train de voyageurs assurant la liaison Louvain-Bruxelles a déraillé samedi, faisant un mort, ont indiqué les autorités belges. L'accident a également fait 27 blessés, dont trois sont dans un état grave.

L'accident s'est produit ves 13h20, peu après que le train eut quitté la gare de Louvain. A environ 500 mètres de la gare de Louvain, le machiniste a été confronté à une personne sur les voies. "La première rame a basculé et s'est retrouvée sur le bas-côté. Les autres wagons sont toujours sur les voies", a indiqué Marc Vranckx, commissaire à la police de Louvain.

L'accident s'est produit "dans une zone de changement", selon Frédéric Petit, d'Infrabel, la société gestionnaire du réseau ferroviaire belge. Il n'a pas souhaité commenter la vitesse du train au moment de l'incident.

Plusieurs enquêtes

"Le train est seul en cause. Heureusement, il n'y avait pas de train en face", a dit le ministre fédéral de la mobilité François Bellot. "C'est un incident plutôt spectaculaire puisqu'une voiture a versé sur le flanc", a-t-il ajouté, précisant que plusieurs enquêtes seront menées afin de déterminer les circonstances de l'accident.

La personne décédée ne se trouvait pas à bord du train, a précisé le bourgmestre de Louvain Louis Tobback Le train comptait 84 passagers à son bord et était composé de trois rames automotrices. La circulation des trains a été suspendue entre Bruxelles et Louvain, ville située à 25 km à l'est de la capitale.

Emotion du monde politique

Plusieurs personnalités politiques ont réagi sur les réseaux sociaux. Le Premier ministre Charles Michel, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident, a exprimé sur Twitter sa sympathie pour les victimes et remercié les services de secours pour leur rapide intervention.

Les vice-premiers Jan Jambon et Didier Reynders ont également écrit un message pour les proches des victimes de l'accident de train. "Toutes mes pensées pour les victimes du dramatique accident de train de Louvain et leurs proches", a par ailleurs partagé l'ancien Premier ministre et président du Parti Socialiste Elio Di Rupo.

ATS