Toute l'actu en bref

Un tremblement de terre de magnitude 6 a secoué jeudi l'Equateur, cinq jours après le puissant séisme qui a fait au moins 587 morts, annonce l'institut américain de veille géologique. Son épicentre était situé à une centaine de km au nord-ouest de Portoviejo.

Le tremblement de terre de samedi dernier, qui a dévasté les zones côtières de l'Equateur, était de magnitude 7,8. Outre les 587 morts, il a également fait 5733 blessés et plus de 20'000 déplacés. Il s'agit du pire séisme en Amérique latine depuis celui d'Haïti en 2010.

Pour les secouristes fouillant dans les décombres, dans une odeur de décomposition de plus en plus insupportable, l'espoir de retrouver des survivants semblait mince, jeudi en fin de journée, cinq jours après la secousse initiale.

Les Equatoriens à la caisse

En dévastant la côte pacifique, dont des zones touristiques, le séisme d'une magnitude de 7,8 devrait coûter à l'Equateur trois milliards de dollars, soit "deux ou trois points de PIB" (produit intérieur brut) selon Rafael Correa.

Dans une économie souffrant déjà de la chute des cours du pétrole et ayant stagné en 2015 (+0,1%), le président socialiste a appelé les habitants à mettre la main au porte-monnaie.

Outre une hausse temporaire de la TVA, les salariés verseront une contribution sur salaire obligatoire, modulée en fonction de leurs ressources, tandis que ceux dont le patrimoine dépasse un million de dollars devront verser une somme équivalant à 0,9% de leurs biens.

sda-ats

 Toute l'actu en bref