Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée israélienne multiplie les opérations en Cisjordanie occupée à la recherche d'activistes et d'armes (archives).

KEYSTONE/EPA/ALAA BADARNEH

(sda-ats)

Des soldats israéliens ont abattu mardi un Palestinien. L'homme avait tenté de les attaquer à l'aide d'un couteau lors d'une opération menée dans un camp de réfugiés en Cisjordanie pour interpeller des suspects, a déclaré l'armée israélienne.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a déclaré que l'homme de 32 ans avait été "exécuté de sang-froid" par les militaires dans la cour de sa maison, devant sa mère. Il avait été détenu par Israël.

Le raid s'est déroulé dans le camp d'Al Faraa, près de Naplouse. "Les forces ont sommé l'assaillant de s'arrêter et ont ouvert le feu sur lui alors qu'il continuait d'avancer", a déclaré l'armée dans un communiqué. Selon les services de santé palestiniens, l'homme a été touché de six balles.

Les forces israéliennes mènent régulièrement des opérations en Cisjordanie occupée pour débusquer des activistes présumés et des caches d'armes.

L'opération de mardi ne semble pas liée à l'attaque au camion bélier qui a coûté la vie à quatre élèves officiers israéliens dimanche à Jérusalem.

Depuis octobre 2015, une vague d'attaques palestiniennes en Israël et dans les territoires palestiniens, commises le plus souvent à l'aide d'armes rudimentaires ou de véhicules béliers, a coûté la vie à 37 Israéliens, deux Américains et au moins 232 Palestiniens dont au moins 158 étaient des assaillants, selon les autorités de l'Etat hébreu. Les autres victimes palestiniennes ont trouvé la mort lors d'affrontements ou de manifestations.

ATS