Toute l'actu en bref

Stan Wawrinka (ATP 4) disputera samedi à Genève la 23e finale de sa carrière sur l'ATP Tour, la deuxième en Suisse après celle perdue en 2005 à Gstaad face à Gaston Gaudio.

Le Vaudois, qui s'est imposé 6-2 4-6 6-3 en 1h23' face au Tchèque Lukas Rosol (WTA 68) dans la deuxième demi-finale, affrontera Marin Cilic (ATP 11) au stade ultime de la compétition. Il mène 9-2 dans son face-à-face avec le Croate, qu'il a battu cinq fois consécutivement.

Stan Wawrinka fera d'autant plus figure de favori qu'il reste sur neuf succès d'affilée dans des finales, dont deux cette année (Chennai et Dubaï). Sa dernière défaite au stade ultime de la compétition remonte au mois de juin 2013, lorsqu'il avait subi la loi de Nicolas Mahut sur le gazon de Bois-le-Duc.

Le vainqueur de l'Open d'Australie 2014 et de Roland-Garros 2015 ne s'est pas montré aussi expéditif que dans ses deux premiers matches de la semaine, bouclés en respectivement 53 et 52'. Avec une première balle de service très lourde et des coups de fond de court parfois foudroyants, Lukas Rosol est il est vrai un adversaire plus dangereux qu'Albert Ramos-Viñolas et Pablo Carreño Busta.

Auteur d'un premier set parfait avec deux breaks à son actif et quatre points perdus sur son engagement, Stan Wawrinka a payé cher la légère baisse de régime dont il fut victime au milieu de la deuxième manche. Lui-même injouable dans ce set sur son service, Lukas Rosol en a profité pour signer son seul break de la journée à 3-3 et contraindre son adversaire à jouer les prolongations.

Stan Wawrinka n'a cependant pas trop tremblé dans ce set décisif: il s'est emparé du service adverse dans le sixième jeu et a conservé cet avantage jusqu'au bout. Le Vaudois, qui n'a lâché que six points sur son service dans cette ultime manche, a conclu la partie sur sa première balle de match en poussant Lukas Rosol à la faute sur une attaque de coup droit. Il tentera de conquérir samedi son 14e titre ATP, qui serait le premier en Suisse.

sda-ats

 Toute l'actu en bref