Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Orphelins depuis le mois dernier, les jeunes félins ont été placés dans une pièce décorée pour imiter leur habitat naturel par les gardes de la réserve de Bandhavgarh, dans l'Etat du Madhya Pradesh (image symbolique).

KEYSTONE/AP/ECKEHARD SCHULZ

(sda-ats)

Leur maman est morte électrocutée. Pour sauver trois bébés tigres, un parc du centre de l'Inde doit donc recourir à un tigre en plastique, dans lequel ont été placés des biberons contenant du lait, a-t-on appris auprès des responsables du parc.

"Nous avons essayé de leur donner du lait de chèvre au départ, mais ils n'aimaient pas le contact humain. Ils refusaient de prendre le biberon", raconte Mridul Pathak, l'un des responsables du parc. "Maintenant, ils se nourrissent de tétons synthétiques attachés à la réplique en plastique depuis six jours. Leurs niveaux d'énergie ont bien augmenté depuis qu'ils mangent à nouveau".

Pour rendre le jouet plus réaliste, les soignants l'ont frotté avec des excréments de la mère défunte et des touffes d'herbe afin de parfaire l'illusion. Orphelins depuis le mois dernier, le trio de jeunes félins a été placé dans une pièce décorée pour imiter leur habitat naturel par les gardes de la réserve de Bandhavgarh, dans l'Etat du Madhya Pradesh.

Trouvés dans un état critique

Les bébés tigres avaient été trouvés dans un état critique, souffrant de déshydratation, peu après la découverte du cadavre de leur mère. Celle-ci se serait tuée en se frottant contre une clôture électrique.

Dans l'Inde rurale, il est fréquent de placer des veaux en plastique près de vaches ou de buffles ayant perdu un enfant. Le lien d'attachement qui se crée alors encourage les mères à produire du lait à nouveau.

L'Inde abrite plus de la moitié de la population mondiale de tigres. Le pays compte 2200 de ces félins dans ses réserves, selon le dernier recensement en date de 2014.

ATS