Toute l'actu en bref

Le faux commissaire Bichler voulait que la vieille dame aille retirer toutes ses économies. Elle ne s'en est pas laissé compter (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Un individu se faisant passer pour un policier tente d'escroquer des personnes âgées à Zurich. Trois cas sont pour l'heure arrivés aux oreilles de la police, qui ont tous échoué. A une occasion, l'arroseur s'est trouvé arrosé.

Son scénario est rodé: l'homme se présente au téléphone à de vieilles dames comme le commissaire Bichler, de la police criminelle. En bon allemand, il leur raconte une histoire de taupe soupçonnée de vouloir pirater les comptes de la banque où dorment leurs économies, et de transférer l'argent à l'étranger.

Le faux commissaire Bichler, dont le numéro d'appel est masqué, invite alors ses victimes à se rendre au plus vite à leur banque, y retirer tout l'argent de leur compte et le rapporter à leur domicile. Là, elles doivent le mettre en lieu sûr jusqu'à l'arrivée d'un policier qui viendra le récupérer.

La vieille dame ne s'est pas laissé abuser par cette histoire à dormir debout. Aussitôt l'appel du faux commissaire terminé, elle a appelé la vraie police municipale, a indiqué cette dernière mardi dans un communiqué. C'était au début de la semaine dernière.

Le faux commissaire perd pied

Et quand le faux commissaire Bichler a rappelé, réclamant l'argent, la retraitée a tenu bon, allant jusqu'à lui poser des questions critiques. A tel point que c'est le faux commissaire qui perdit pied, raccrochant soudain le téléphone au nez de sa victime qu'il n'a plus essayé de contacter.

Les deux autres cas annoncés à la police municipale zurichoise sont tout à fait semblables, a indiqué cette dernière. L'homme, qui n'a pas encore pu être interpellé, est toutefois aussi resté bredouille.

sda-ats

 Toute l'actu en bref