Toute l'actu en bref

Un signe "plus" était visible lundi au sommet de La Berra (FR). Unia fait campagne pour son initiative AVSplus.

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Le sommet de La Berra, dans les Préalpes fribourgeoises, s'est paré lundi d'un "plus". La branche fribourgeoise du syndicat Unia a déployé une bâche en plastique de 400 m2 dans le cadre de la campagne sur son initiative populaire AVSplus.

Une quinzaine de membres d'Unia ont installé cette bâche. Elle fait 33 mètres de long et 6 mètres de large, selon le syndicat. Le symbole "plus" renvoie directement au titre de l'initiative populaire, dont la campagne a débuté fin juin.

La pose de la bâche a été suivie d'un point de presse au Restoroute de la Gruyère. Le symbole était visible sur le sommet.

Le texte des syndicats demande une augmentation des rentes de 10%. Le coût total s'élèverait à 4,1 milliards de francs. Comme solution de financement, les initiants proposent une hausse de 0,4% de cotisation de la part des salariés et autant des employeurs. Un retraité vivant seul recevrait ainsi 2400 francs de plus par année et un couple 4200 francs.

L'Alliance pour une AVS forte, qui soutient l'initiative, réunit tous les syndicats et les grandes organisations de salariés du secteur public, les organisations de retraités FARES et AVIVO ainsi que le parti socialiste, les Verts, la Jeunesse socialiste et les Jeunes Verts.

Le Parlement et le Conseil fédéral rejettent l'initiative. Le projet entre en concurrence directe avec le projet de prévoyance vieillesse 2020 d'Alain Berset. Cette réforme prévoit le relèvement de l'âge de la retraite des femmes à 65 ans, un financement complémentaire de l'AVS par une augmentation maximale de la TVA de 1,5 point et un abaissement du taux de conversion.

sda-ats

 Toute l'actu en bref