Toute l'actu en bref

La Bourse de New York a terminé en baisse (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Wall Street a baissé jeudi, plusieurs éléments poussant les investisseurs à redouter que Banque centrale américaine (Fed) reprenne prochainement le fil de son resserrement monétaire. Le Dow Jones a perdu 0,52% et le Nasdaq 0,56%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 91,22 points à 17'435,40 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 26,59 points à 4712,53 points. L'indice élargi S&P 500 reculait de 7,59 points, soit 0,37%, à 2040,04 points.

"Les responsables de la Fed ne s'arrêtent plus de répéter que les marchés ne prennent pas assez au sérieux la menace d'une hausse de ses taux", ce qui commence à inquiéter Wall Street, a résumé Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

Encore jeudi, le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, a estimé "raisonnable de prévoir" un relèvement des taux d'intérêt en juin ou juillet si l'économie américaine continuait de croître.

Ces propos, assez marquants pour les investisseurs car M. Dudley est souvent attentiste sur le sujet, ne font qu'enfoncer le clou au lendemain de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de l'institution fin avril.

Alors que les investisseurs commençaient à ne plus envisager de hausse de taux avant la fin de l'année, le contenu de ce document montre clairement que les membres de la Fed n'excluent pas de durcir la politique de l'institution dès juin, là encore si l'état de l'économie le permet.

Or, sur ce dernier plan, "cela fait plusieurs semaines que de bons chiffres sont publiés et c'est encore le cas aujourd'hui", a souligné Peter Cardillo, économiste en chef chez First Standard Financial, évoquant un repli des inscriptions hebdomadaires au chômage et une amélioration d'un d'indice composite de plusieurs indicateurs pour le mois dernier.

sda-ats

 Toute l'actu en bref