Toute l'actu en bref

Au lendemain du retour gagnant de Roger Federer, Stan Wawrinka a entamé victorieusement sa campagne sur terre battue. Une entame réussie, mais toutefois en demi-teinte.

Le Champion de Roland-Garros s'est imposé 7-6 (7/2) 7-5 devant Philipp Kohlschreiber (ATP 28). Ce jeudi, il livrera un huitième de finale contre l'un des "Mousquetaires" de Yannick Noah. Il sera, en effet, opposé à Gilles Simon (ATP 18) contre lequel il n'a jamais perdu en trois rencontres sur terre battue.

Face à Kohlschreiber, Stan Wawrinka a alterné le chaud et le froid. Ce travers pour son premier match de l'année sur terre battue n'a rien d'une surprise si l'on déroule le fil de sa carrière. Le chaud fut ce "bijou" de tie-break qui lui a permis de remporter le premier set. Le froid fut deux jeux de services bâclés pour faire naître un début d'espérance dans l'esprit de Philipp Kohlschreiber. Le Vaudois a, ainsi, lâché son engagement d'entrée de jeu pour livrer un premier set qui fut longtemps crispant. Dans la seconde manche, il a mené 3-1 avant concéder un deuxième break sur une double faute. Il devait même frôler le pire quelques instants plus tard puisqu'il fut mené 4-3 0-40. Sa "chance" fut d'affronter un adversaire qui à 32 ans n'est toujours pas un modèle dans la gestion des points importants.

Jeudi, Stan Wawrinka devra témoigner d'une plus grande rigueur face à Gilles Simon pour pouvoir rêver toujours à ce quart de finale qui l'attend vendredi contre Rafael Nadal. Le souvenir lumineux de son dernier affrontement contre le Niçois - une victoire 6-1 6-4 6-2 l'an dernier en huitième de finale de Roland-Garros - devrait toutefois l'inspirer.

sda-ats

 Toute l'actu en bref