Zurich: une déflagration met 120 ouvriers au chômage technique


 Toute l'actu en bref

L'explosion a détruit un container de chantier et fait voler en éclat des vitres de l'usine.

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

L'explosion d'une bonbonne de gaz a mis 120 employés d'une usine au chômage technique vendredi matin à Zurich. Personne n'a été blessé, mais la déflagration survenue à l'extérieur a soufflé de nombreuses vitres du bâtiment en plein hiver glacial.

L'accident est survenu peu après 08h30 à l'ouest de la ville, dans un ancien quartier industriel reconverti en grande partie en zone de loisirs, à quelques centaines de mètres de l'imposante Prime Tower. Un ouvrier âgé de 52 ans tentait de dégivrer des dalles en pierre et en béton avec un brûleur à gaz, lorsqu'un jet de flamme s'est échappé entre la bonbonne de gaz et le brûleur.

L'ouvrier s'est aussitôt éloigné en courant tout en avertissant ses collègues. Tous ont pu se mettre en sécurité avant l'explosion de la bonbonne, indique la police municipale.

La déflagration et les éléments projetés alentour ont détruit un container de chantier et brisé les vitres de l'usine de fabrication de machines. Les débris de verre et la rapide chute de la température dans le bâtiment ont obligé les ouvriers à suspendre leur travail dans la halle de production. Environ 120 employés ont été renvoyés à la maison.

Plusieurs d'entre eux se sont plaints d'une toux d'irritation, suite à l'explosion. Les dégâts matériels sont estimés à plusieurs dizaines de milliers de francs.

ATS

 Toute l'actu en bref