Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Traditions d’ici ou d’ailleurs?


La courte apparition d’une meule de foin dansante sur la scène politique




 Autres langues: 4  Langues: 4
Un diable à cornes de bouquetin au milieu des "meules dansantes". Quelqu'un a vu un derviche? (Keystone)

Un diable à cornes de bouquetin au milieu des "meules dansantes". Quelqu'un a vu un derviche?

(Keystone)

La fête d’ouverture du tunnel du Gothard a connu lundi un petit épilogue plutôt cocasse. A l’heure des questions au gouvernement, la députée Sylvia Flückiger (UDC) s’est offusquée d’avoir aperçu des «derviches tourneurs» parmi les danseurs et les acteurs.

Le spectacle théâtral monté pour l’inauguration du plus long tunnel ferroviaire du monde a fait pas mal de vagues. Même la presse internationale a encensé ou descendu en flammes la partie artistique de la cérémonie. Ainsi, par exemple, on peut découvrir en photos «les moments les plus étranges» de la fête sur BBC News. Ou une sélection d’images et de vidéos encore plus étranges sur le portail américain Buzzfeed, qui qualifie carrément le spectacle de «flippant».

Que des traditions archaïques puissent paraître exotiques vues de l’extérieur, rien d’étonnant à cela. Même les médias suisses sont souvent déroutés par les us et coutumes de l’étranger. Ce qui est étonnant par contre, c’est qu’une députée suisse puisse prendre une meule de foin pour la robe d’un derviche tourneur. Et en déduire immédiatement que les valeurs nationales sont foulées au pied, comme l’exprime à mots à peine couverts sa question au Conseil fédéral.

La réponse du gouvernement à l’élue de la droite conservatrice est on ne peut plus claire: «Le spectacle était placé sous le signe du Mythe du Gothard et s’est servi exclusivement de figures et de légendes de la culture alpine. Les personnages dont il est question ici ne sont pas des derviches, mais des meules de foin qui dansent».

La gaffe de Sylvia Flückiger et «la meilleure réponse jamais lue de la part du Conseil fédéral», comme l’a tweeté le jeune député socialistes Cédric Wermuth, sont rapidement devenues virales, principalement en allemand, suscitant une marée de commentaires entre ironie et indignation. 

En Suisse, relevons-le, subsistent encore de nombreuses fêtes traditionnelles qui voient des gens revêtir des costumes archaïques et bizarres. Il n’est qu’à penser aux masques de carnaval valaisans ou aux «Silvesterchlause» d’Appenzell, qui peuvent même se vêtir de sapin.

 (Keystone)


(Keystone)

Pour mémoire, un derviche est une sorte de moine itinérant de tradition soufie, qui peut être tourneur en référence à une danse dont les mouvements rappellent ceux d’une toupie. En voici des vrais.

 (Reuters)
(Reuters)



(Adaptation de l'allemand: Marc-André Miserez)

×