Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Transversale ferroviaire alpine


Les chiffres impressionnants du nouveau tunnel du Gothard




Derniers tests dans le tunnel avant l’ouverture officielle le 1er juin. (SBB/Gian Vaitl)

Derniers tests dans le tunnel avant l’ouverture officielle le 1er juin.

(SBB/Gian Vaitl)

Quel point commun a le nouveau tunnel de base du Gothard avec les Jeux olympiques d’été de Londres en 2012? Ou avec l’Empire State Building à New York? A un mois de son inauguration, swissinfo.ch présente les chiffres extraordinaires du plus long tunnel ferroviaire du monde.

L’attente aura été longue. 17 ans pour être précis. Aujourd’hui, le compte à rebours entre dans sa phase finale. Dans exactement un mois, le 1er juin 2016, on procédera à l’inauguration officielle du tunnel de base du Saint Gothard. L’événement réunira des parlementaires suisses et étrangers, des ministres, des chefs d’Etat et de gouvernement et des représentants des organisations internationales.

Comptant parmi les principales liaisons ferroviaires à travers les Alpes, le nouveau tunnel est le plus long du monde: 57 kilomètres creusés dans la roche de la montagne. Mais la longueur n’est pas le seul chiffre qui impressionne dans cet ouvrage pharaonique.

 (swissinfo.ch)
(swissinfo.ch)

Parmi les diverses étapes de la réalisation du tunnel, une date en particulier est entrée dans l’histoire: le 15 octobre 2010. Ce jour-là, dans les entrailles de la terre, entre Sedrun et Faido, le tunnelier a fait tomber le dernier rideau de rocher du tube est. Il était 14 heures 17 et la Suisse venait d’achever le percement du plus long tunnel ferroviaire du monde. Un record qui va tenir encore quelques années.

 (swissinfo.ch)
(swissinfo.ch)


swissinfo.ch

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×