Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau parti va naître à gauche

La gauche de la gauche helvétique veut fonder un nouveau parti national. Baptisé «La Gauche» et inspiré par le succès de «Die Linke» en Allemagne, il s'adresse aux jeunes ainsi qu'aux déçus du PS et des Verts.

Quelque 160 personnes de toute la Suisse se retrouveront samedi à Schaffhouse pour préparer la création officielle de ce nouveau parti. Ses initiateurs se disent anticapitalistes et écosocialistes mais pas communistes. Selon eux, la gauche traditionnelle est «dans l'impasse».

Pour le député popiste (POP, parti ouvrier) Josef Zisyadis, le temps est venu de créer une vraie alternative de gauche en Suisse car «la situation sociale et écologique est grave». «La gauche de la gauche n'a quasi plus rien à dire sous la Coupole fédérale», relève de son côté Frédéric Charpié, ancien président du PS du Jura bernois, qui a quitté le parti à cause notamment du papier sur la sécurité et du soutien que celui-ci a apporté au secret bancaire.

Une première tentative de fédérer les partis d'extrême gauche sous la bannière d'«A gauche toute!» avait échoué lors des élections de 2007. Cette fois la démarche est différente. L'assemblée de samedi élira un collectif national dont les membres seront chargés de créer des collectifs cantonaux. Là où existe des partis d'extrême gauche, le dialogue avec eux sera cherché.

«La Gauche» ne devrait pas encore être prête pour les élections fédérales de 2011. Mais la nouvelle formation espère trouver le potentiel pour former un groupe parlementaire à Berne dès 2015.

swissinfo.ch et les agences


Liens

×