Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une aventure moderne Solar Impulse poursuit sa quête humaine et technologique

Avec déjà plusieurs records du monde à son actif, l’équipe de Solar Impulse espère une nouvelle fois entrer dans les annales en réalisant le tour du monde uniquement à l’aide de l’énergie solaire.

Bertrand Piccard, célèbre pour son tour du monde en ballon, et André Borschberg, un ancien pilote militaire, se relaieront aux commandes de l’appareil, celui-ci ne pouvant accueillir qu’une personne à la fois. Conçu grâce à des technologies suisses, Solar Impulse 2 (Si2) est plus grand et plus lourd que son prédécesseur. Il pèse 2,3 tonnes et son envergure est de 72 mètres. Ses 17'248 cellules solaires apportent l’énergie nécessaire aux quatre hélices de l’avion.

L’énergie supplémentaire est collectée et stockée dans des batteries en lithium-polymère. Les vitesses de vol ne seront pas trop élevées, allant de 26 à 140 kilomètres heure selon le moment de la journée et l’altitude. L’altitude maximale de croisière est de 8500 mètres. Après avoir traversé les Etats-Unis en 2013, Solar Impulse a désormais pour mission de faire le tour du globe. L’aventure, qui doit durer six mois, démarrera à Abu Dhabi et comprendra plusieurs arrêts. Le projet Solar Impulse vise à promouvoir les énergies renouvelables et non à remplacer les énergies fossiles – du moins pour le moment.