Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

VINCENT LAFORET Le photographe volant

Le Suisse Vincent Laforet est un des photographes les plus connus au monde. Désormais, il s’est spécialisé dans les vues aériennes nocturnes des grandes métropoles de la planète.

En hélicoptère, pas de place pour le vertige ni pour la peur. Une main ferme pour tenir la poignée de la porte, l’autre tout aussi ferme pour l’appareil photo, c’est en général d’une altitude de 3000 mètres qu’il réalise ses clichés.

C’est surtout sa couverture de l’après 11 septembre pour le New York Times qui l’a rendu célèbre. Elle lui a d’ailleurs valu le Prix Pulitzer du photoreportage. Plus tard, il s’est fait un nom également comme réalisateur de films et comme star du spot publicitaire.

Ses projets récents «Air» et «City Lights» ont fait l’objet de deux grands livres illustrés édités par National Geographic. Claudio Moschin a rencontré Vincent Laforet dans son studio à Redondo Beach, à Los Angeles. 

De l’Oberland aux States

Vincent Laforet est né en 1975 à Saanen, dans les Alpes bernoises. Sa famille déménage ensuite aux Etats-Unis, où il commence à travailler dès l’âge de 26 ans comme photographe au New York Times.

En 2002, il se partage le prestigieux Prix Pulitzer avec quatre autres photographes, pour des reportages en Afghanistan et au Pakistan après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York. En 2010, il obtient à Cannes un «Oscar de la branche publicitaire» pour son travail de directeur du concours «Beyond the Still», organisé par la marque Canon.

Son blogLien externe, qu’il tient depuis 2006 est un des plus consultés dans le domaine de la photo, avec quelques trois millions de lecteurs par année. 

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.