Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Votation du 10 février Départ réussi pour l’initiative contre le mitage du territoire

rangées de maisons

Ces rangées de maison du village de Mutschellen, dans le canton d'Argovie, montrent le mitage du territoire du Mittelland suisse. 

(© KEYSTONE / GAETAN BALLY)

Si la votation avait lieu aujourd’hui, les Suisses accepteraient l’initiative contre le mitage du territoire. Tel est le résultat du premier sondage SSR, réalisé en vue de la votation du 10 février. Tout peut toutefois encore basculer.

L’initiative populaire «Stopper le mitageLien externe – pour un développement durable du milieu bâti» bénéficie d’un vent favorable. Lancée par les Jeunes Verts, elle veut inscrire dans la Constitution fédérale l’interdiction de toute extension des zones à bâtir.

A environ un mois et demi du scrutin, le premier sondage mené par l’Institut gfs.bern pour le compte du diffuseur national SSR (dont fait partie swissinfo.ch) donne un avantage de 34 points aux partisans du texte. 63% des personnes interrogées comptent glisser un oui dans l’urne le 10 février, contre 29% qui voteraient non. Le 8% restant est encore indécis.

(1)

L’incertitude règne encore

Les dés sont toutefois loin d’être jetés, puisque le degré de formation des opinions de l’électorat est encore bas. Seule la moitié des sondés est absolument sûre de son choix. 35% des citoyens se disent «absolument pour» l’initiative contre le mitage du territoire, contre 15% «résolument contre». Et 28% se disent «plutôt pour», contre 14% «plutôt contre». Ils sont 8% à ne pas encore avoir d’avis.

Le soutien aux initiatives populaires fédérales a en règle générale tendance à s’éroder avec le temps. Le recul attendu fera-t-il basculer les majorités? La question reste pour l’instant ouverte. Du côté des opposants, l’engagement dans la campagne des associations économiques, qui se sont déjà déclarées opposées au projet, jouera un rôle clé, selon les chercheurs de gfs.bern. Du côté des partisans, le soutien du parti socialiste s’avérera déterminant, l’aile droite du parti s’étant abstenue de donner un avis lors des débats au Parlement.

Sauver les paysages suisses

Les sondés qui soutiennent le texte et ceux qui s’y opposent ne sont pas répartis sur l’échiquier politique selon l’habituel clivage gauche-droite. Sans surprise, la majorité des soutiens à l’initiative se trouve au sein du Parti des Verts (écologistes) et du Parti socialiste (gauche). Les sympathisants des Verts libéraux (centre) sont aussi largement favorables au projet. Mais l’initiative trouve aussi des partisans dans les rangs de l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice), même si le parti la rejette. Les opposants sont en grande partie à chercher du côté du Parti démocrate-chrétien (PDC /centre) et du Parti libéral radical (PLR / droite).

Les arguments des auteurs de l’initiative semblent faire mouche. 73% des personnes interrogées estiment, comme eux, que le mitage défigure le paysage suisse et porte préjudice aux générations futures. L’argumentaire des adversaires du texte convainc un peu moins. Environ la moitié des sondés estiment que la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire, votée en 2013, lutte déjà efficacement contre le mitage et qu’une limitation des zones constructibles entraînerait des hausses de loyer. 41% considèrent que l’initiative entraverait aussi le développement économique de la Suisse.

swissinfo.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Contenu externe

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Les musées suisses exposent peu d’artistes femmes

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.