Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Votation du 21 mai 2017 «Nous devons miser sur l’énergie suisse»

Grâce à la Stratégie énergétique 2050, la Suisse pourra produire de l’énergie propre, fiable et à des prix abordables. Les investissements dans le secteur de l’énergie suisse permettront de créer de nouveaux emplois et de contribuer à la croissance et à la richesse du pays, estime Gianni Operto, président de l’AEE Suisse, l’organisation faîtière de l’économie des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. 

(2)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Par Gianni Operto

Après cinq ans de débat, nous allons nous prononcer sur le premier paquet de mesures pour la Stratégie énergétique 2050 le 21 mai 2015. Les opposants à la Stratégie énergétique 2050 se mobilisent et dénoncent une négligence et une explosion des coûts. Ces deux arguments sont faux et loin de la réalité.

Une grande partie de l’économie, dont l’Union suisse des arts et métiers (usam), l’Association des entreprises électriques suisses (AES) ou encore la Communauté d’intérêt du commerce de détail suisse (CI CDS), soutient la stratégie et voit en elle un avenir énergétique fiable et abordable. Le Conseil fédéral, une grande majorité du Parlement, les cantons et les villes disent également oui à ce bon compromis.

Pour l’économie, il n’y a aucun doute: la Stratégie énergétique 2050 répond à l’urgence en termes de planification et d’investissement et ouvre le chemin à un approvisionnement en énergie moderne et fiable. Conforme à la tradition suisse, ce compromis est solide et sera mis en œuvre par étapes. Prospérité et indépendance seront ainsi assurées sur le long terme. Des énergies renouvelables et une meilleure efficience énergétique planifiées et assurées par des entreprises suisses, dont de nombreuses petites structures, constituent les principaux piliers du nouveau système d’approvisionnement énergétique. 

Gianni Operto (1954) a fait ses études en ingénierie mécanique à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Il a ensuite travaillé comme conseiller puis a dirigé différentes entreprises, fondations et centres de recherche dans le domaine de l’énergie et de l’électricité. Depuis 2016, il préside l’AEE, l’organisation faîtière de l’économie des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, qui défend les intérêts de 22 associations du secteur et de 15’000 entreprises et fournisseurs d’énergie.

(AEE Suisse)

Tandis que l’importation d’énergie fossile et nucléaire est surtout synonyme de coûts, la modernisation de l’infrastructure existante permettra de faire avancer notre pays et de le préparer à l’avenir. Les pays qui ne prennent pas cet engagement le regretteront et afficheront rapidement des pertes considérables. Ce n’est pas ce que l’on veut, et c’est pour cette raison qu’une Suisse moderne et forte mise sur l’énergie suisse.

Du point de vue de l’AEE Suisse, trois raisons plaident en faveur de la Stratégie énergétique 2050:

La Stratégie énergétique 2050 promet investissements, innovation et croissance pour la Suisse.

Le monde de l’énergie est en pleine mutation. La tendance est aux ressources renouvelables et neutres en CO2, et la Suisse ne fait pas exception. C’est une grande chance pour l’économie suisse, qui souhaite relever ce défi avec succès. Nous avons les ressources nécessaires. L’innovation est ce qui nous conduit, et nous devons maintenir la croissance et la richesse. Nous avons besoin de conditions-cadres contraignantes et fiables, et la Stratégie énergétique est exactement le plan qu’il nous faut.

La Stratégie énergétique 2050 affranchit la Suisse de sa dépendance fossile vis-à-vis de l’étranger.

La Suisse importe environ 75% de son pétrole et de son gaz de pays comme la Russie, le Kazakhstan et la Libye pour la modeste somme de 13 milliards de francs annuellement – soit 1600 francs par habitant. Ce n’est pas nécessaire. En investissant dans un système énergétique moderne, nous créons des emplois en Suisse et empêchons que des milliards quittent le pays. L’avancée technologique et l’innovation font avancer notre pays, et c’est aussi cet argument que la Stratégie énergétique défend.

La Stratégie énergétique 2050 garantit de l’énergie suisse propre, fiable et abordable.

Les pays qui investissent dans une infrastructure moderne et des bâtiments à faible consommation d’énergie auront toujours un temps d’avance. Voilà pourquoi nous agissons correctement en adaptant notre offre et demande énergétique en ce sens. L’énergie est essentielle pour toute société moderne, et nous devons prendre en main nous-mêmes la production décentralisée et l’approvisionnement. Nous avons les technologies, les connaissances et les moyens nécessaires pour opérer ce virage, et, à plus forte raison, nous avons la Stratégie 2050 qui nous guide raisonnablement vers un avenir énergétique fiable et abordable.



×