Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Vu de Chine


Syngenta: la presse souligne les ambitions de l’Empire du Milieu


Par Jie Guo Zehnder


 Autre langue: 1  Langues: 1
Le siège de ChemChina à Pékin. (Keystone)

Le siège de ChemChina à Pékin.

(Keystone)

Pour les médias chinois, l’offre d’achat du groupe agrochimique suisse Syngenta par la société publique ChemChina illustre la volonté du pouvoir à Pékin de ne pas se contenter uniquement des marchés dans les pays émergents.

«La détermination de gagner de ChemChina illustre une nouvelle tendance. L’Occident doit s’y habituer: les entreprises chinoises cherchent à trouver leur bien-être en investissant à l’étranger. Cette stratégie correspond à l’esprit d’’aller à la rencontre du monde’ promu par les dirigeants chinois», relevait ainsi récemment sur son site internet le quotidien «Le Message de Référence», proche du pouvoir, alors que les ambitions de ChemChina de s’emparer du groupe suisse étaient déjà connues.

«Les investissements réalisés Outre-Mer par la Chine se concentraient auparavant dans les pays en développement et riches en ressources naturelles, mais les entreprises chinoises se focalisent désormais sur les pays développés qui possèdent la technologie de pointe», poursuivait le journal.

Epaules assez solides?

Le site d’informations financières Yicai.com souligne pour sa part ce mercredi que les rachats dans le domaine biotechnologique constituent une mission prioritaire pour la Chine, afin de satisfaire aux besoins alimentaires de sa grande population. Il relève également que Syngenta se voit ouvrir la porte du marché chinois, principal marché de pesticides au monde.

Jiemian, autre media financier, relève qu’avec cette opération, ChemChina entrera en concurrence directe avec l’américain Monsanto sur le terrain des semences génétiquement modifiées. Jiemian se demande pourtant si le groupe chinois a les épaules assez fortes pour cette opération, et prévoit de possibles difficultés lors de la phase de consolidation. «On ne trouve qu’une explication pour l’action du rachat de Syngenta par ChemChina: la force de l’autorité étatique», confirme Pang Guanglian, secrétaire général de la commission des échanges internationaux et des entreprises étrangères auprès de la China Petroleum and Chemical Industry Federation (CPCIF).

Et le site de rappeler les déclarations du président Xi Jinping dans le cadre du 13ème «plan quinquennal». Le leader chinois a appelé à accélérer la modernisation de l’agriculture, tout en maintenant la production stable des céréales et d’autres produits agricoles importants, afin de garantir la sécurité alimentaire nationale et l’approvisionnement efficace des principaux produits agricoles.

×