«Fumetto» fait sa BD à Lucerne

L'Américain Joe Sacco, dessinateur-journaliste, est l'auteur d'une série sur la Palestine et d'un ouvrage sur la guerre en Bosnie. Keystone

Lucerne vibre au rythme de «Fumetto», son 11e Festival de la bande dessinée. La Suisse romande y est notamment représentée par des expositions de Mix & Remix.

Ce contenu a été publié le 16 avril 2002 - 15:38

La Suisse romande fait une apparition remarquée avec le Lausannois Philippe Becquelin, alias Mix & Remix. On connaît l'artiste notamment par ses dessins de presse humoristiques publiés dans L'Hebdo.

L'autre invité romand est la Bibliothèque municipale de Lausanne (BML). Elle collectionne les bandes dessinées depuis 30 ans, sous l'égide de son directeur Pierre-Yves Lador.

La collection du BML est la deuxième d'Europe après celle du Centre national de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême. Elle comprend 25 000 ouvrages accessibles au public et 80 000 titres d'archives.

Parmi les auteurs suisses alémaniques, on notera la présence des Zurichois Andreas Gefe, Thomas Ott et le trio féminin Mickry Drei, ainsi que les artistes lucernois Andy Kamber et Gabi Kopp.

Festival sans éditeurs

La particularité majeure du Festival «Fumetto» est l'absence d'éditeurs. «Nous ne convions que des artistes-dessinateurs de BD, ici, à Lucerne», explique Sandra Sapigni, codirectrice de «Fumetto». «Cela nous paraît plus intéressant et charmant de centrer notre festival sur les artistes».

Trente artistes de BD provenant du monde entier participent à cette 11e édition. Parmi les invités, il est à souligner la présence des deux écoles spécialisées dans la bande dessinée de Berlin et Hambourg.

BD pour ordinateurs de poche

A ce propos, un groupe d'étudiants de la Haute Ecole des arts berlinoise présente les premières bandes dessinées pour ordinateurs de poche sous le titre de «Virusbooks». Les visiteurs de «Fumetto» peuvent les télécharger sur leurs appareils personnels.

Et pour la première fois, «Fumetto» a introduit dans son programme un invité spécial en la personne de Joe Sacco. Cet Américain est un dessinateur-journaliste. Il est l'auteur d'une série sur la Palestine et d'un ouvrage sur la guerre en Bosnie.

Mais la grande vedette de ce 11e Festival lucernois de la BD est l'Américain Charles Burns. Son quatrième volume de «Black Hole» est d'ailleurs paru juste au début de la manifestation.

Grand concours

«Nous avons reçu 537 planches de BD de tous les pays pour notre concours international», se réjouit Sandra Sapigni. Le concours s'adresse à trois catégories d'âges: jusqu'à 12 ans; de 13 à 17 ans; et à partir de 18 ans. «Nous avons même reçu une épreuve BD de Bangkok!»

Les enfants ne sont pas non plus en reste, puisqu'ils peuvent jouir de leur propre festival: «Fumettino». A leur disposition: des ateliers et des cours, des projections de dessins animés et des expositions, notamment de livres pour enfants des Editions du Rouergue, en France. Les gagnants seront désignés samedi soir, lors de la soirée de clôture.

En Europe, «Fumetto» est l'un des deux festivals importants de bande dessinée en langue allemande, avec celui d'Erlangen en Allemagne. L'exposition s'étend du centre de Lucerne à une vingtaine d'autres lieux disséminés dans la cité de Suisse centrale.

swissinfo/Emmanuel Manzi

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article