«Gopf» réduit l'écart entre les disciplines artistiques

Un cube en bois dans lequel les deux hommes espérent trouver un secret. swissinfo.ch

Clowns, acrobates, danseurs et musiciens, les Suisses Gregor Metzger, Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot réalisent au Théâtre de Vidy-Lausanne une très belle performance.

Ce contenu a été publié le 20 janvier 2001 - 12:28

Faux-frères biologiques, vrais frères artistiques, les deux Zurichois Gregor Metzger et Martin Zimmermann, échoués sur la petite scène de Vidy, semblent sortir inopinément d'un même ventre. Celui inattendu d'un cube en bois, cousin lointain d'une boîte de Pandore dans laquelle les deux hommes cherchent à retourner, espérant y trouver un secret.

En attendant, ils jouent à cache-cache, tournant autour du cube sur lequel, par moments, se projette leur ombre. Reflet évanescent qui ne cesse de les renvoyer à eux-mêmes, comme pour mieux les obliger à s'accomplir.

Ces virtuoses de la danse, de l'acrobatie et de l'image manipulent l'artifice avec jouissance. Sur le plateau, ils ont installé leur castelet, sorte de paravent à trois pans qui s'impose d'emblée comme un interdit à franchir.

La tentation de fuite y est donc souveraine. Quelques trous dans le castelet, et hop! les voilà dehors, marionnettes libres s'éclatant sur la musique d'un DJ (Dimitri de Perrot, présent sur scène), clowns débonnaires, danseurs accomplis ou acteurs tronqués dont on ne voit, par moments, que les jambes et le buste, leur tête restant enfermée dans un petit cube.

Leur spectacle s'appelle «Gopf». Autant dire qu'il s'agit d'un exploit réalisé par trois créateurs qui parviennent à rendre poreuses les limites entre les différentes disciplines artistiques.

Le trio a déjà joué ce même spectacle en Suisse. Il reviendra au Théâtre de Vidy la saison prochaine pour y donner une nouvelle création. En attendant celle-ci, ne ratez pas «Gopf».

Ghania Adamo

«Gopf», à voir à Lausanne, Théâtre de Vidy, jusqu'au 27 janvier. Tel. 021/619 45 45

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article