Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«swissinfo est indispensable»

La restructuration vise à supprimer 80 postes à swissinfo.

(Keystone)

Pour le Conseil du public, seule une rédaction plurilingue peut remplir la mission d'information à l'étranger impartie à SRG SSR idée suisse.

L'observateur du programme de swissinfo a en outre lancé une mise en garde contre les effets d'un repli sur le réduit médiatique intérieur.

L’instance d’observation des programmes de swissinfo/Radio Suisse Internationale (SRI) en est convaincue: seule une rédaction plurilingue spécialisée est en mesure d’informer plus de 600'000 Suisses de l'étranger et les personnes du monde entier qui s'intéressent à la Suisse.

Lors de sa dernière réunion, le 9 juin dernier à Berne, le Conseil du public a planché sur le projet de démantèlement de swissinfo/SRI annoncé en mars par SRG SSR idée suisse.

Ce projet vise à biffer 80 postes et à supprimer les rédactions en langues chinoise, japonaise, arabe, espagnole et portugaise. Ne subsisteraient de la structure actuelle qu’une rédaction anglophone de 7 postes ainsi qu’un poste par langue nationale.

La perte du public actuel

Pour le Conseil du public de swissinfo/SRI, cette dissolution de la rédaction plurilingue serait une grande perte pour SRG SSR et le pays. Il rappelle qu’avec ses productions en neuf langues, swissinfo/SRI touche 86% des internautes de la planète.

Du reste, la plate-forme multimédia enregistre une fréquentation en hausse constante et rapide, qui atteint actuellement une moyenne de 10 millions de pages consultées chaque mois.

La réduction de l'offre prévue par SRG SSR signifierait la perte d'une large partie du public actuel. Par conséquent, le démantèlement prévu par SRG SSR signifie un affaiblissement substantiel de la communication de la Suisse avec le monde.

Les offres actuelles en chinois, japonais, arabe, espagnol et portugais, dont l'utilité économique et politique est indéniable, ne sont pas remplaçables par des offres dans d'autres langues.

«Outre des actualités suisses ciblées, une offre crédible d'information à l'étranger doit comprendre des analyses et reportages de fond spécialement apprêtés pour un public international», indique encore le communiqué diffusé mardi à Berne.

Enfin, l'observateur du programme estime qu'une réduction de l'information destinée aux Suisses de l'étranger est en contradiction avec la hausse du nombre des Suisses vivant à l'étranger. 100'000 d'entre eux utilisent aujourd'hui leurs droits civiques et politiques et ont besoin pour ce faire d'une information complète.

swissinfo

Faits

swissinfo.org informe en anglais, allemand, français, italien, chinois, japonais, arabe, espagnol et portugais, touchant 86% des internautes de la planète.
Actuellement, 10 millions de pages en moyenne sont consultées chaque mois.
La plate-forme multimédia de SRG SSR idée suisse s’adresse à quelque 600'000 Suisses de l’étranger, dont 100'000 exercent leurs droits politiques, ainsi qu’aux étrangers qui s’intéressent à la Suisse.

Fin de l'infobox

En bref

- Le Conseil du public observe les productions de swissinfo/SRI du point de vue du public cible. Il défend les intérêts des usagers vis-à-vis de la direction de l'entreprise et des responsables du programme de la branche internationale de SRG SSR idée suisse.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.