Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Viva Las Vegas» pour Steve Guerdat

(Keystone)

Steve Guerdat sera l’unique cavalier suisse présent à la finale de la Coupe du monde de saut qui se déroulera à Las Vegas du 21 au 24 avril 2005.

Le jeune Jurassien participe pour la première fois à ce rendez-vous prestigieux du monde équestre grâce à quelques forfaits de dernière minute.

«Chaque année, c’est une grande bataille pour figurer parmi les dix-huit meilleurs cavaliers européens autorisés à participer à cet événement, se réjouit Steve Guerdat. Et c’était pour moi un grand bonheur d’apprendre au dernier moment que les circonstances me permettaient de me rendre à Las Vegas.»

Sa présence à ce rendez-vous majeur du sport équestre (avec les Européens, les Mondiaux et les Jeux olympiques), le cavalier jurassien le doit à ses bons résultats mais aussi à un petit coup de pouce de Dame chance, qui le fait profiter de quelques forfaits de dernière minute.

A 22 ans, Steve Guerdat vivra aux USA un grand moment de sa jeune et prometteuse carrière.

Les spécialistes de la branche – qui en font même l’un des favoris potentiels – n’hésitent pas à affirmer qu’il pourrait marcher sur les traces d’un autre cavalier suisse, Markus Fuchs, vainqueur de l’épreuve en 2001.

Avec Pialotta

A Las Vegas, Steve Guerdat montera «Pialotta», une jument de quatorze ans avec laquelle il est déjà entré en piste lors des épreuves de Paris et Bois-le-Duc et qui a remporté les médailles de bronze (individuel) et d’argent (par équipe) lors des Européens d’Arnhem il y a quatre ans.

«Ceux qui connaissent l’hippisme savent que Pialotta est une des légendes de notre sport, rappelle le Jurassien. C’est une jument qui a d’énormes qualités et elle l’a prouvé en compagnie du Suédois Rof-Göran Bengtsson.»

«Je sais que mon cheval est capable de gagner ce championnat, et si j’arrive à donner le meilleur de moi-même, je pense que j’ai de bonnes chances de figurer parmi les meilleurs.»

Jan Tops et les Jeux

Ce d’autant que Steve Guerdat pourra bénéficier des précieux conseils de son mentor hollandais Jan Tops qui sera du voyage. Depuis trois ans en effet, Steve Guerdat vit et s’entraîne aux Pays-Bas chez cet ancien médaillé d’or des JO de Barcelone (1992).

Connu et reconnu dans le monde équestre autant pour ses talents de cavalier, de marchand de chevaux que pour ses infrastructures (une des meilleure écurie d’Europe), ce dernier permet au Jurassien de progresser à grande vitesse.

«L’invitation de Jan Tops est ce qui m’est arrivé de mieux dans ma vie professionnelle et je ne regretterai jamais d’avoir franchi le pas», lance le jeune cavalier.

C’est sans doute grâce à l’entraînement intensif auquel il se soumet en Hollande que Steve Guerdat a réussi l’été dernier de magnifiques prestations lors de ses premiers Jeux olympiques.

A Athènes, comme son père Philippe seize ans auparavant (Los Angeles), il a terminé cinquième du concours par équipes en compagnie de Christina Liebherr, Markus Fuchs et Fabio Crotta.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Las Vegas accueille la 26ème édition de la finale de saut de Coupe du monde (Genève l’avait accueillie en 1996)
Sur les vingt-cinq titres de la Coupe du Monde attribués à ce jour, vingt-deux ont été remportés par des champions européens et nord-américains.
Le Suisse Markus Fuchs (sur Tinka's Boy) a remporté cette compétition en 2001 à Göteborg.

Fin de l'infobox

En bref

- Steve Guerdat est né le 10 juin 1982, il a été membre de l’équipe suisse juniors avec laquelle il a notamment remporté une médaille de bronze.

- Depuis, il a remporté de nombreux Grand Prix, il s’est notamment imposé à Genève en décembre dernier.

- Médaillé de bronze aux Championnats d’Europe à Donaueschingen (2003) avec l’équipe de suisse, il a également terminé 6e du concours individuel.

- L’été dernier, il a participé à ses premiers Jeux olympiques à Athènes et a terminé cinquième avec l’équipe de Suisse composée de Christina Liebherr, Markus Fuchs et Fabio Crotta.

- D’abord entraîné par son père (Philippe Guerdat a été membre de l’équipe nationale pendant 20 ans) et Beat Maendli, a eu l’opportunité de monter pour l’une des plus grandes écuries du monde chez Jan Tops.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.