1895: Guillaume et son effigie de bronze

Ce contenu a été publié le 26 juillet 2004 - 09:07

Guillaume Tell reçoit un nouveau visage. A la suite d’un concours national, Altdorf, chef-lieu du canton d’Uri, construit un monument dédié à son héros. Parmi trente autres concurrents, c’est le projet de Richard Kissling (1848-1919) qui est sélectionné.

Avec une passion pour le détail, l’artiste élabore une figure de Tell montagnard aux traits sévères et aux muscles solides. Sa main puissante repose avec tendresse sur la tête du petit Walter.

Richard Kissling renonce à représenter la pomme transpercée qui aurait porté atteinte à la solennité de la composition.

Les œuvres du sculpteur de Soleure, réalisées par dizaines, ont conféré un caractère nouveau aux places de nombreuses villes suisses.

Avec ses bronzes, Kissling donne un visage aux personnages de l’histoire de la patrie et offre cette image à une population encore dépourvue de moyens de communication de masse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article