20 000 Suisses ont déjà choisi l'Australie

Les Suisses qui partent en Australie recherchent les grands espaces et le soleil. Ici, l'île de Lord Howe, et la plage Ned. Keystone Archive

L'Australie continue d'attirer des milliers d'immigrants chaque année. Mais il convient désormais de montrer patte blanche pour s'y installer.

Ce contenu a été publié le 17 février 2002 - 23:24

Avec ses plages paradisiaques, ses forêts luxuriantes et son doux climat, l'Australie exerce un fort pouvoir d'attraction. Le pays «down under» présente tous les atouts pour des Européens fatigués de la grisaille et du rythme de vie frénétique des grandes villes du vieux continent.

Des Suisses par milliers

Il n'est donc pas étonnant que les Suisses en mal de soleil considèrent l'Australie comme l'une de leurs destinations de prédilection. Au total, environ 20 000 d'entre eux ont fait le choix d'y vivre.

Et, chaque année, près de 50 000 autres font le voyage au bout du monde pour voir les kangourous, le désert rouge de l'outback ou encore pour nager au milieu des poissons multicolores de la grande barrière de corail.

Pour ceux qui veulent rester, de nombreux emplois s'offrent encore. L'Australie n'est certes plus l'eldorado économique décrit dans les années soixante. Mais ce pays continue d'offrir une chance à ceux qui s'en donnent les moyens. C'est ce que les Australiens appellent le «Fair Go».

D'après Guido Scherrer, du consulat suisse de Sydney, les Suisses qui décident de s'installer en Australie sont d'abord à la recherche des grands espaces et du soleil. «Ils viennent aussi, ajoute-t-il, avec le désir de trouver un mode de vie plus facile et des relations plus chaleureuses.»

«Les jeunes Suisses arrivent le sac au dos et munis d'un simple visa de touriste de trois mois, poursuit le diplomate. Ils tombent sous le charme et tentent de prolonger leur séjour. Et puis, il y a aussi bon nombre de retraités qui décident de finir leurs jours, bien tranquilles, au bord des plages du Queensland.»

La grande époque est révolue

Tous ceux qui désirent s'installer en Australie doivent cependant savoir que la grande époque de l'immigration est maintenant révolue. Des quotas ont été mis en place et il faut montrer patte blanche.

«Préparez bien votre départ, conseille Guido Scherrer. Faites toutes les démarches administratives depuis la Suisse. Il y a un système de points. Vous devez prouver que vous êtes en bonne santé, que vous parlez anglais et que vous allez apporter quelque chose de plus à l'Australie.»

Attention, aussi, au mal du pays. L'Australie est tout de même à plus de 20 000 kilomètres de l'Europe. Et certains ne supportent pas cet éloignement. Difficile, en effet, de rentrer voir la famille pour le week end.

Stephane Hiscock, Sydney

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article