Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

2000: «The Tell Project»

En clin d’œil à la médiatisation de la société, deux artistes suisses, Johannes M. Hedinger et Marcus Gossolt – plus connus sous le pseudonyme de «Com & Com» - créent «C-Files: Tell Saga». S’inspirant du mythe historique et des séries télévisées qui touchent aux limites du paranormal, les deux artistes se livrent à une ultime démystification de l’identité nationale.

Ils ont d’abord réalisé une installation multimédia qui a été présentée à la Biennale de Venise. Un petit film annonce une superproduction à l’américaine sur les passions et les hauts-faits du héros national. En réalité, il s’agit d’une simple bande-annonce pour lancer un film qui ne verra jamais le jour, une fiction. Dans un délire idéologique d’une grande précision formelle, tout se réduit à une banale opération de marketing, à une coquille vide.

Ensuite, les deux artistes se tournent vers le théâtre en présentant au Théâtre municipal de Lucerne une pièce intitulée «Tell Star», construite sur le modèle d’un quiz télévisuel des années 80.

Ils ne tardent pas à faire des émules. Guillaume Tell semble épousseter sa défroque pour s’échapper des boutiques de souvenirs: avec une ironie renouvelée, les artistes suisses se mesurent au mythe le plus éculé. C’est ainsi que le patriotisme renaît sous l’œil amusé de la nouvelle génération.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.