Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

22 millions pour les victimes des intempéries

Dix personnes ont perdu la vie dans le village de Gondo, en Valais.

(Keystone)

La collecte de la Chaîne du Bonheur organisée vendredi en faveur des victimes des intempéries en Suisse et en Italie a pulvérisé tous les records. L´oeuvre d´entraide de SRG SSR idée suisse a récolté près de 22 millions de francs entre 05h30 et minuit.

L'opération s'est déroulée sur un rythme effréné. La moyenne des promesses de dons a atteint près d'un million de francs par heure. Quelque 600 bénévoles ont répondu à plus de 70.000 appels sur les 110 lignes téléphoniques mises en place pour l'occasion.

Le montant exact des promesses de dons s'élève à 21.899.789 francs. Les Alémaniques se sont engagés à verser 15.771.942 francs, les Romands 5.091.514 francs et les Tessinois 1.036.333 francs. Plus d'un million de francs récoltés avant la campagne s'ajoute à cette somme.

Les dons serviront à couvrir les dégâts que les assurances ne prennent pas en charge en Suisse, mais aussi au Val d'Aoste, en Italie. La Chaîne du Bonheur accorde en priorité son aide d'urgence à ceux qui ont tout perdu.

Une messe en mémoire des victimes des intempéries sera célébrée le dimanche 12 novembre à Brigue par l'évêque de Sion, Mgr Norbert Brunner. Une quête en faveur des plus démunis sera organisée lors des messes du week-end du 11 et 12 novembre.

«J'invite tous les prêtres et fidèles du diocèse de Sion et du territoire abbatial de St-Maurice à participer à la messe commémorative et à répondre favorablement à la quête en faveur des victimes», a communiqué Mgr Brunner.

Par ailleurs, dans les villages évacués de Gondo et Baltschieder, en Valais, les autorités ont donné leur feu vert vendredi au retour des habitants. Le danger de nouveaux glissements de terrain est écarté.

A Baltschieder, l'autorisation de rentrer ne concerne toutefois que certains quartiers. De plus, si l'électricité fonctionne presque partout, le village inondé par la boue ne dispose toujours pas d'eau potable.

Pour leur part, les autorités communales de Gondo ont posé des conditions à un éventuel retour. Elles exigent le rétablissement de l'électricité, de l'eau et du système d'égouts, ainsi que l'assurance qu'aucun corps ne se trouve plus dans les débris.

Les recherches menées dans le village ont permis de mettre à jour le corps d'une 10ème victime. Au total, les intempéries ont fait à l'heure actuelle douze morts en Valais, dont dix à Gondo. Quatre personnes manquent encore à l'appel dans le canton.

Au Tessin, la situation se normalise. Le lac Majeur a poursuivi sa décrue vendredi. De plus, 85 pour cent des routes ont été rouvertes au trafic dans le Locarnese.

Les désagréments ne sont toutefois pas terminés pour près de 1400 personnes, qui attendent toujours de regagner leur foyer. Elles devront patienter jusqu'à dimanche soir.

En Italie, les intempéries du week-end dernier auront été particulièrement meurtrières dans le nord-ouest du pays, avec 25 victimes et quatre disparus, selon le dernier bilan établi vendredi. Mais près de la moitié des quelque 43 000 personnes qui avaient été évacuées ces derniers jours ont pu commencer à retourner chez elles.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×