70'000 cyberdépendants en Suisse

Selon l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), la Suisse compterait 70'000 cyberdépendants et 110'000 personnes en danger de le devenir.

Ce contenu a été publié le 20 octobre 2008 - 14:44

Les adolescents sont particulièrement menacés par un usage excessif de l'Internet. «Il est nécessaire que les parents fixent un cadre d'utilisation de cet outil par ailleurs extraordinaire», estime Geneviève Praplan, spécialiste à l'ISPA citée lundi dans un communiqué.

Selon une étude suisse, le cyberdépendant passe en moyenne 35 heures par semaine sur internet en dehors de son travail, même si une durée inférieure peut déjà être révélatrice d'un excès dangereux. Il s'intéresse avant tout aux jeux en ligne, aux espaces de discussion et aux sites pornographiques. Quant aux signes de la cyberdépendance, ils sont clairs: tendance à surfer de plus en plus longtemps, agressivité en cas de manque, minimisation du problème.

Face à ce problème, l'ISPA publie la brochure «Cyberaddiction», qui fournit des moyens de dépister les dérapages et de lutter contre. Un des messages principaux est destiné aux parents: ils doivent s'intéresser à ce que font les adolescents avec leur ordinateur.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article