Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A 200 km/h vers le futur

Le nouveau portail nord du Lötschberg à Frutigen.

(Keystone)

Avec leur nouvel horaire en décembre prochain, les Chemins de fer fédéraux (CFF) réduiront parfois fortement les temps de parcours. En Valais et vers l'Italie notamment.

La grande nouveauté du nouvel horaire sera le tunnel de base du Lötschberg, où les trains circuleront à 200 km/h. Comme entre Olten et Berne.

Grâce à l'ouverture du Lötschberg le 9 décembre prochain, il faudra environ une heure de moins pour traverser les Alpes et se rendre en Italie à partir de la Suisse.

Les trains circuleront en effet à 200 km/h dans le nouveau tunnel de base et le trajet Bâle-Milan ne durera plus que quatre heures, selon le nouvel horaire des CFF publié mardi à Berne.

Le rapprochement de la Suisse avec ses pays voisins concerne également la France. Le 10 juin prochain, la mise en service de la nouvelle liaison TGV Est réduira de 90 minutes le temps de parcours entre Paris et les villes de Zurich et Bâle.

Dès le 9 décembre, Paris sera à 7 heures 30 de Milan. Deux TGV relient quotidiennement les deux villes alémaniques à la France et pourront rouler à une vitesse maximale de 320 km/h entre Strasbourg et Paris.

En Suisse romande, «le voyage de Zurich à Viège (en Valais) ne prendra plus que de deux heures, alors qu'il est encore de trois bonnes heures actuellement», indique Paul Blumenthal, directeur du trafic voyageurs des CFF.

Entre Genève et Milan

Dans le trafic international avec l'Italie, 30 minutes seront gagnées entre Genève et Milan grâce à la mise en service de rames pendulaires. L'horaire cadencé à la demi-heure entre Genève-aéroport et Sion sera, en outre, étendu jusqu'à Brigue.

Genève se rapprochera aussi de Paris. Grâce à la transformation de la ligne du Haut-Bugey en France, le temps de parcours entre les deux villes sera réduit de quelque 30 minutes à partir de la mi-2009

D'autres améliorations touchant notamment l'axe du Gothard (avec un nouveau tunnel) et le trafic international sont prévues pour le changement d'horaire de décembre 2008.

Fréquentation en hausse

Cette stratégie repose sur des bases chiffrées. Selon les calculs des CFF comme de la Confédération, les transports augmenteront massivement ces prochaines années.

D'ici 2030, les experts tablent sur une hausse de la demande en trafic voyageurs de 45%. En trafic marchandises, les estimations entrevoient même une croissance à trois chiffres en pour cent, indique le patron des CFF.

Cette tendance est déjà une réalité. Avec 285 millions de voyageurs, «jamais autant de personnes n'ont voyagé avec les CFF qu'en 2006», note Andreas Meyer. Et sur les trois premiers mois de cette année, la fréquentation a encore augmenté de près de 6% pour atteindre 73 millions de personnes.

swissinfo et les agences

En bref

Les CFF en 2006:

Bénéfice total: 259,4 millions de francs, contre une perte de 166,3 millions en 2005, soit une progression de 425 millions.

Le bénéfice du trafic voyageurs progresse de 78,6%, à 193,7 millions.

Le trafic marchandises reste par contre dans les chiffres rouges, avec toutefois une perte réduite de 165,7 à 37,3 millions.

Ces bons résultats s'expliquent surtout par des facteurs extraordinaires, comme le déblocage de certaines provisions.

La caisse de pension des CFF fait partie des facteurs qui pèsent de manière négative sur le bilan de l'entreprise. Son assainissement a déjà coûté trois milliards, et elle reste déficitaire.

Fin de l'infobox

LES CFF

Le 1er janvier 1999, la Régie fédérale des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) a été transformée en société anonyme, avec un capital détenu à 100% par la Confédération.

Tous les quatre ans, la Confédération fixe les objectifs des CFF. Le conseil d'administration définit la stratégie et la direction l'applique.

A fin 2006, les CFF employaient presque 28'000 collaborateurs.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×