Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

ABB sur les rails au Brésil

Alors que le pays est soumis au rationnement d'électricité, la multinationale helvético-suédoise ABB vient de décrocher un contrat de près de 300 millions de dollars pour de nouvelles lignes de transmission entre deux régions isolées du Brésil. Une bonne affaire qui peut également contribuer à remettre le pays sur les rails.

Il s'agit du plus important contrat décroché par ABB au Brésil depuis le début de l'année. L'entreprise a été choisie pour concevoir et mettre en place deux lignes de transmission à haute tension. Et cela sur plus de 1300 kilomètres dans le nord et le nord-est de ce pays, dont la taille est égale à plus de 200 fois la Suisse.

Cet accord intervient alors que le géant latino-américain est actuellement en proie à une grave crise énergétique. Sa production d'électricité est insuffisante pour couvrir ses besoins dans certaines régions industrielles.

Le gouvernement a dû imposer depuis le début du mois un plan de rationnement qui oblige les ménages à réduire leur consommation de 20% sous peine de se voir couper le courant.

Les économies d'énergie demandées aux entreprises sont de l'ordre de 15% à 25% selon les secteurs d'activité. La pénurie est la conséquence d'un manque chronique d'investissement dans les infrastructures du pays.

Toutefois, transmettre l'énergie d'une région à l'autre peut contribuer à éviter des pannes d'électricité ponctuelles. Le programme de concessions au secteur privé de construction de ligne de transmission a ainsi été accéléré.

Au début du mois, le consortium Schahin-Alusa a remporté deux appels d'offres lors d'une vente aux enchères publiques. Et ABB a été choisi comme partenaire technique.

Au cours des deux années à venir, deux chantiers gigantesques devront ainsi être conclus en Amazonie. Le projet le plus ambitieux consiste à relier l'Etat de Pará, dans le nord, à celui de Maranhão, dans le nord-est. Le groupe zurichois est déjà responsable d'une ligne de transmission entre l'Argentine et le sud du Brésil.

Thierry Ogier, São Paulo


Liens

×