Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accident ferroviaire Un train déraille à l'est de la Suisse



Il a beaucoup plu dans les Grisons mercredi, ce qui a sans doute provoqué l'éboulement dans un terrain déjà saturé d'eau. 

Il a beaucoup plu dans les Grisons mercredi, ce qui a sans doute provoqué l'éboulement dans un terrain déjà saturé d'eau. 

( AFP)

Un accident de train survenu mercredi après-midi près de Tiefencastel, entre St-Moritz et Coire, dans le canton des Grisons, a fait cinq blessés graves et six blessés légers. C'est un glissement de terrain dû à des pluies abondantes qui est à l'origine du déraillement du convoi.

La coulée a fait dérailler trois wagons. L'un d'entre eux a chuté en contrebas. Les arbres l'ont toutefois empêché de tomber dans les gorges de la rivière Albula. Les blessés sont de nationalité suisse (8), japonaise (2) et australienne (1), a indiqué la police. Le convoi des Chemins de Fer rhétiques (RhB) circulait de St-Moritz en direction de Coire sur la ligne de l'Albula, lorsqu'il a été percuté par un glissement de terrain peu après Tiefencastel sur un tronçon situé entre deux tunnels de montagne. Environ 140 passagers se trouvaient à bord.

Le premier wagon qui suivait la locomotive a été emporté dans la pente des gorges, à 20 mètres en contrebas. Il a été retenu dans sa chute uniquement par des arbres. Sans eux, le wagon aurait pu tomber dans l'Albula qui, à cet endroit, s'élargit pour former un lac artificiel longiligne, retenu quelques kilomètres plus loin par un barrage situé à Solis.

(Téléjournal de la RTS du 13.08.2014)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après l'accident, les secouristes - quelque 180 personnes - ont d'abord craint que l'un des wagons n'ait chuté dans l'eau. Après trois heures d'intervention de secours et d'évacuation, la police grisonne a toutefois certifié qu'aucun wagon n'était tombé plus bas et que tous les passagers avaient été évacués. Quatre hélicoptères et huit ambulances ont été mobilisés pour évacuer les blessés et les passagers en mauvaise posture. Une soixantaine de pompiers et des plongeurs ont également participé à l'intervention.

«Un ange gardien»

La plupart des passagers ont été évacués par l'arrière du convoi. Ils ont été emmenés à travers l'un des deux tunnels ferroviaires, puis transportés dans des cars postaux jusqu'à Tiefencastel. Pris en charge par des secouristes et une cellule psychologique, plusieurs étaient en état de choc. Des bus ont ensuite emmené les passagers à leurs destinations respectives.

Le conseiller aux Etats et président des RhB Stefan Engeler a souligné la «grande chance» qui a permis de limiter la catastrophe: «Un ange gardien était du voyage dans le train.» Dans un tweet adressé par son porte-parole André Simonazzi, le Conseil fédéral a souhaité un bon rétablissement aux blessés.

Pluies abondantes

La coulée de terre a recouvert la voie sur une longueur de 15 mètres et une hauteur atteignant jusqu'à trois mètres. Il a beaucoup plu sur la région de Tiefencastel mercredi matin, ce qui a sans doute provoqué l'éboulement dans un terrain déjà saturé.

En douze heures, entre 50 et 60 litres d'eau y sont tombés par mètre carré, «une quantité exceptionnelle», a expliqué MétéoSuisse. Cela correspond à la moitié des précipitations mensuelles habituelles. La ligne ferroviaire de l'Albula restera probablement fermée durant deux jours.


Le lieu de l'accident:

Crash site

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×