Adrian Frutiger chez Gutenberg

Adrian Frutiger, star de la typographie, en 1999. Keystone / Ayse Yavas

Le Musée Gutenberg de Fribourg présente la face cachée du dessinateur de caractères Adrian Frutiger. L'exposition «Formes et contre-formes» permet de découvrir les dessins et tirages de gravures sur bois de l'artiste bernois.

Ce contenu a été publié le 17 février 2001 - 11:39

Véritable designer de la typographie, Adrian Frutiger est surtout connu pour avoir créé une vingtaine de familles de caractères typographiques. Sa patte est partout: sur la signalisation des autoroutes, sur les logos d'entreprises, dans les aéroports.

C'est lui qui a créé le caractère «Univers», en 1958. Avec ses 21 séries, ce caractère a fait sensation à l'époque, annonçant l'ère de la photocomposition. Avec le «Frutiger», conçu en 1976 pour la signalétique de l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Roissy, il a acquis une notoriété internationale.

L'exposition fribourgeoise présente pour la première fois en Suisse romande ce que Frutiger a dessiné et créé «pour se reposer de son travail sur les caractères», comme l'explique son éditeur Erich Alb.Clin d'oeil. L'artiste joue avec la forme extérieure et la forme intérieure, avec la couleur et le blanc.

Né en 1928 à Interlaken, dans l'Oberland bernois, Frutiger s'est installé en France en 1952. En 1992, il est revenu en Suisse. Il vit une retraite active à Bremgarten, près de Berne.

swissinfo avec les agences

Musée Gutenberg, Exposition «Formes et contre-formes», jusqu'au 12 avril, Place Notre-Dame 16, Fribourg. Heures d'ouverture: mer-dim 11h00-18h00; jeu 11h00-20h00.·

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article