Affaire Karlheinz Schreiber: des documents bancaires suisses seront envoyés à Ottawa

Le Tribunal fédéral a autorisé l’envoi de documents bancaires à la justice canadienne dans le cadre de l’enquête sur Karlheiz Schreiber. L’homme d’affaires est soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin lors de l’achat de 34 Airbus par Air Canada.

Ce contenu a été publié le 18 février 2000 - 17:20

Le Tribunal fédéral a autorisé l’envoi de documents bancaires à la justice canadienne dans le cadre de l’enquête sur Karlheiz Schreiber. L’homme d’affaires (photo) est soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin lors de l’achat de 34 Airbus par Air Canada.

Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté le 31 janvier le recours de l’homme d’affaires et marchand d’armes germano-canadien Karlheinz Schreiber, qui s’opposait à l’envoi de ces documents à la Gendarmerie royale canadienne (GRC). Servant d’intermédiaire entre Airbus et Air Canada, ce dernier est soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à l’ancien premier ministre canadien Brian Mulroney.

Dans un premier temps, les soupçons de pots-de-vin n’avaient pas été confirmés. Karlheinz Schreiber et Brian Mulroney avaient donc obtenu des excuses du gouvernement canadien. Brian Mulroney avait même reçu 2 millions de dollars canadiens de dédommagement. La justice d’Ottawa a cependant décidé de poursuivre l’enquête sur Schreiber et demandé l’entraide judiciaire de la Suisse.

Karlheinz Schreiber est également un élément central du scandale du financement occulte de la démocratie-chrétienne allemande (CDU). Il a été arrêté fin août 1999 au Canada à la demande de Berlin. Libéré entre temps sous caution, il s’oppose maintenant à son extradition vers l’Allemagne, où il est notamment accusé de fraude fiscale et de versement de commissions secrètes.

Olivier Pauchard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article