Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Agréments artistiques pour l'Eurofoot 2008

Koebi Kuhn s'essaye au baby foot avec la réalisatrice Bettina Oberli.

(Keystone)

Des manifestations culturelles accompagneront le Championnat d'Europe de football en 2008 prévu en Suisse et en Autriche.

L'association «Une-deux» qui les chapeaute en profitera pour favoriser un rapprochement culturel entre les deux pays.

La Suisse et l'Autriche veulent prolonger sur le terrain culturel le Championnat d'Europe de football 2008 qu'ils organisent en commun.

C’est la raison d’être du programme «Une-deux» lancé jeudi à Berne par l'entraîneur de l'équipe suisse Köbi Kuhn et par la réalisatrice bernoise Bettina Oberli.

Les idées de projets formulées jusqu'ici vont du concours de bande dessinée à une exposition consacrée aux objets du quotidien, en passant par une soirée folklorique.

Selon les organisateurs, la troisième manifestation sportive à l'échelle mondiale que constitue l’Eurofoot doit permettre aux deux pays organisateurs de se profiler au-delà de l'espace alpin et au-delà du football.

Concrétement, «Une-deux» a pour objectif d'accompagner l'Eurofoot 2008 avec des manifestations culturelles avant, pendant et après les matches.

Ce programme est conçu comme un projet de communication dont l'impact doit se prolonger après la manifestation.

Toucher au delà du foot


Les organisateurs espèrent également favoriser un rapprochement culturel entre l'Autriche et la Suisse. Car malgré leur voisinage, les deux pays ont étonnamment peu de liens, selon Romana Leuzinger, présidente de l'association «Une-deux» suisse.

Les équipes de «Une-deux» en Autriche et en Suisse rassemblent des personnes issues des domaines de la culture et de la communication. En Suisse, plusieurs d’entre elles ont déjà oeuvré pour Expo.02.

C’est le cas de Martin Heller, l'un des ex-directeurs de l'exposition nationale. «Il ne faut pas s'adresser uniquement à la communauté sportive, mais aussi à celle qui ne s'enthousiasme pas pour le football », a d’ailleurs plaidé l’ancien responsable artistique.

Quant aux choix des lieux des manifestations, il sera large. «Nous nous efforçons, a expliqué Martin Heller, de présenter des offres dans les villes où se dérouleront les matches, mais aussi en dehors de celles-ci.»

swissinfo avec les agences

En bref

Le projet «Une-deux » est devisé à 12 millions de francs, selon un budget réparti sur quatre ans.

Le financement doit en grande partie être assuré par des partenaires privés.

La recherche de sponsors a été confiée à une entreprise spécialisée.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.