Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Aide au retour pour les réfugiés maghrébins

Jusqu'à nouvel avis, les réfugiés irakiens peuvent rester en Suisse.

(Keystone Archive)

L'Office fédéral des migrations lance un programme d'aide au retour dans les pays du Maghreb. Il veut favoriser le départ volontaire des requérants d'asile.

En revanche, les Irakiens pourront rester. La Suisse gèle pour l'heure le renvoi de demandeur d'asile issu de ce pays.

Limité au 31 octobre 2007, ce nouveau programme d'aide au retour s'adresse aux ressortissants de l'Algérie, de la Tunisie, du Maroc, de la Libye et de la Mauritanie ayant déposé une demande d'asile en Suisse avant le 1er novembre 2005. Quelque 2400 personnes sont concernées.

Une aide financière est versée à hauteur de 2000 francs par adulte et de 1000 francs par mineur. En outre, dans le but de favoriser l'intégration professionnelle et sociale des participants, le programme soutient des projets individuels ou l'octroi de mesures de formation pour une valeur pouvant aller jusqu'à 3000 francs.

Font également partie des prestations offertes en Suisse, l'organisation du voyage de retour et une assistance dans le cadre de la procédure d'obtention des documents de voyage. Un tel programme existe déjà pour l'Angola, la République démocratique du Congo, le Nigeria, la Sierra Leone, la Guinée, le Burkina Faso et le Mali.

Les personnes intéressées peuvent s'adresser au service-conseils en vue du retour (CVR) de leur canton de résidence.

Admission provisoire pour les Irakiens

La Suisse a en revanche gelé les renvois de demandeurs d'asile irakiens jusqu'à nouvel avis. Vu l'instabilité persistante dans le pays, l'Office fédéral des migrations (ODM) a décidé d'accorder une admission provisoire aux requérants déboutés.

La décision est tombée en septembre déjà, a précisé mardi sa porte-parole Brigitte Hauser, confirmant une information de la radio alémanique DRS. Elle a été prise à la suite d'une nouvelle analyse de la situation en Irak. Actuellement, la Suisse accueille environ 2500 demandeurs d'asile provenant de ce pays.

Le Haut Commissariat de l'ONU (HCR) a appelé à plusieurs reprises les Etats à renoncer à renvoyer les réfugiés irakiens. Malgré tout, la Suisse avait levé début 2004 le moratoire sur le renvoi instauré en mars 2003.

Depuis juillet 2003, 250 Irakiens ont quitté la Suisse pour regagner leur pays en bénéficiant d'un programme d'aide au retour, d'après Brigitte Hauser. Au cours des neuf premiers mois de cette année, l'ODM a comptabilisé 97 rapatriements volontaires et quinze renvois dans un Etat tiers considéré comme sûr.

swissinfo et les agences

Faits

La Suisse accueille actuellement environ 2500 demandeurs d'asile provenant d'Irak.
Depuis juillet 2003, 250 Irakiens ont quitté la Suisse pour retourner dans leur pays en profitant d'un programme d'aide au retour.
Pour l'heure, les renvois de requérants irakiens sont gelés jusqu'à nouvel ordre.

Fin de l'infobox

En bref

- Le nouveau programme d'aide au retour concerne les citoyens de cinq pays: Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie et Libye.

- Il durera du 1er novembre 2005 au 31 octobre 2007.

- L'aide financière prévue est de 2000 francs par adulte et de 1000 par mineur.

- Une aide de 3000 francs au maximum est prévue pour des projets personnels et de formation.

- Quelque 2400 personnes peuvent être concernées.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.