Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alinghi à nouveau battu

Malgré la chute spectaculaire de son numéro un, Team New Zealand a franchi en premier la ligne d'arrivée.

(Keystone)

Le défi suisse Alinghi a perdu lundi la 3e régate de la Coupe de l'America à Valence face à Emirates Team New Zealand qui mène désormais deux manches à une.

L'équipe néo-zélandaise a largement dominé la première partie de la course avant d'empêcher un extraordinaire retour du bateau suisse pour finalement s'imposer de 25 petites secondes.

Hallucinante ! C'est certainement le meilleur adjectif pour qualifier la 3e régate de la Coupe de l'America qui a vu Team New Zealand défaire pour la deuxième fois le defender Alinghi.

Un revers rageant pour le syndicat genevois, pourtant en tête au moment d'entrer dans le dernier bord.

«Bienvenue à Las Vegas!», s'est exclamé Ernesto Bertarelli en descendant du bateau, pour illustrer un certain mécontentement envers le comité de course qui a décidé de lancer la régate, avec plus de deux heures de retard.

Il faut dire que le vent, plutôt faible mais suffisant, a mis du temps à se stabiliser. Pas assez au goût du boss d'Alinghi. «Cette course ressemble finalement à un pari. Tu choisis rouge ou noir, et tu attends le résultat... Mais je me suis bien amusé.»

Retour incroyable

Au sortir d'une course où, comme dimanche, la cellule arrière de SUI 100 a fait des choix tactiques qui peuvent surprendre, la relative réjouissance de l'équipage helvétique est étonnante.

Certes, le bateau fonctionne bien. Certes, Alinghi est parvenu, en l'espace de deux bords, à effacer 1 minute 23 de retard et même à distancer NZL 92.

Certes, la météo, un brin capricieuse, a compliqué la tâche de l'équipe et rendu la course un peu plus aléatoire.

Il n'en reste pas moins que le syndicat genevois se retrouve mené par son challenger. Et que, encore trois régates qui procurent autant de «satisfaction», et l'aiguière d'argent retourne à Auckland! Un constat qui ne va certainement pas manquer d'éveiller l'instinct de survie du defender.

Le cadeau des Kiwis

Cette défaite est en outre regrettable. Ed Baird avait, pour la 1re fois, pris le meilleur départ et relégué Dean Barker à 8 secondes.

Et, quand Team New Zealand commettait une grosse erreur en affalant son spinnaker à la fin du 1er bord au portant - perdant presque un membre de l'équipage, tombé à la mer -, Alinghi recevait des Kiwis un cadeau inespéré, une chance de mener la course et la série.

Toutefois, au lieu de contrôler son adversaire sur la droite du plan d'eau dans le dernier portant, le defender optait pour une mauvaise trajectoire et était trahi par une nouvelle bascule de vent.

Il ne pouvait dès lors plus rien faire pour éviter le retour en force des hommes de Barker. Espérons pour Bertarelli et Cie qu'il ne gâcheront plus des cadeaux comme celui-là.

swissinfo et les agences

Faits

La 32ème Coupe de l'America se dispute du 23 juin au 7 juillet.
Neuf régates sont prévues entre les équipes suisse et néo-zélandaise.
La quatrième confrontation aura lieu le mercredi 27 juin.
L'équipe qui remportera cinq régates aura gagné la coupe.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×