Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Amélie Mauresmo, une nouvelle fois plus forte que Martina Hingis

Amélie Mauresmo, magnifique de puissance et de précision, samedi, à Rome, face à Martina Hingis.

(Keystone)

Amélie Mauresmo s'est défaite, samedi, en demi-finale du tournoi de Rome, de la no 1 mondiale, Martina Hingis, en deux manches: 6-4, 7-6. C'est la deuxième fois en une semaine que la Française bat la Suissesse.

Cette année, Amélie Mauresmo est en passe de devenir l'une des meilleures joueuses du monde. Elle a en tout cas vaincu une nouvelle fois la Saint-Galloise et tête de série no 1 du tournoi romain, Martina Hingis. Après Berlin, la Française a ainsi confirmé à Rome son actuelle suprématine sur la Suissesse.

En finale, Amélie Mauresmo affronte, dimanche, la Yougoslave Jelena Dokic. Elle tentera de cueillir son cinquième titre de l'année, après Paris-Coubertin, Nice, Amelia Island et Berlin.

Cette défaite est vraiment alarmante pour la Saint-Galloise. Face à une adversaire qui n'a pas pu masquer une certaine lassitude après une heure de match, Martina Hingis n'a pas été en mesure de renverser le cours du match.

Elle a pourtant mené 5-3 dans le deuxième set avant de bénéficier de quatre balles de break à 5-5. Le dos au mur, la Française a su armer des accélérations, notamment avec son revers le long de la ligne, qui ont fait la différence.

Martina Hingis ne parvient pas à juguler la puissance en fond de court d'Amélie Mauresmo. Avec son lift et ses diagonales, la Française la pousse constamment sur la défensive.

Au lieu de jouer dans le terrain comme elle l'affectionne, la Suissesse se retrouve à un mètre derrière la ligne de fond à multiplier les gauche-droite pour tenir l'échange.

Si elle ne joue pas un tennis beaucoup plus risqué, Martina Hingis n'aura rien à espérer à Paris dans dix jours.

swissinfo avec les agences

×