Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Amanda Ammann est Miss Suisse 2007

L'émotion de la nouvelle Miss Suisse, samedi à Zurich.

(Keystone)

La brune St-Galloise de 20 ans a été sacrée samedi soir à Zurich Miss Suisse 2007 et succède à la Tessinoise Christa Rigozzi.

Amanda Ammann vit à Lausanne et étudie à Genève. Elle souhaite aussi être une Miss pour la Suisse romande (et francophone).

Charme, yeux bruns et mensurations - 84-65-95 - ont imposé Amanda Ammann face à ses quinze concurrentes, dont trois Romandes. Aucune de ces trois dernières n'a d'ailleurs été retenue parmi les six finalistes.

La jeune St-galloise de Abtwil vit à Lausanne et étudie à Genève à l'Institut des Hautes études internationales. L'une des écoles les plus cotées du pays. «Je pense que je serai une bonne Miss, estime-t-elle. Ce sera une année exceptionnelle.»

Autre commentaire de sa part glané dans la presse dominicale: «Je représente aussi bien l'est que l'ouest de la Suisse. Je souhaite dépasser le röstigraben [la frontière symbolique des langues]».

Amanda Amann est liée depuis trois ans à un étudiant en architecture de 21 ans. Elle aime lire, courir et peindre et se voit travailler au service des Nations unies ou du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

La St-Galloise explique dans la presse dominicale ne pas n'aimer que les hommes la considèrent comme un objet. Pour rien au monde, elle n'accepterait de se faire photographier nue.

Amanda Ammann indique encore ne pas réellement ressentir de fierté à être Suissesse. Elle se dit simplement reconnaissante. En Suisse, «la diversité, la liberté et la sécurité sont uniques en leur genre».

Sur trois tours

La première dauphine de la nouvelle Miss Suisse s'appelle Sabrina Knechtli, 21 ans, de Au (Zurich). Cette édition 2007 diffusée sur les trois chaînes de télévision nationales a vu la première finaliste noire participer à ce concours depuis 10 ans. Claudia Wambululu, 23 ans, de Rorbas (Zurich) a terminé 2e dauphine.

Les 16 finalistes, dont trois Romandes et deux Alémaniques installées en Suisse romande ont été sélectionnées parmi plus de 400 candidates. L'élection s'est déroulée sur trois tours.

Au premier tour, 10 des 16 finalistes ont été éliminées par le jury composé de six personnalités et par le public. Leur vote valait pour moitié chacun. Au deuxième tour, trois autres jeunes femmes ont quitté le concours. Au final, le public seul a fait son choix parmi les trois finalistes.

Cadeaux et contrats

La gagnante va pendant un an bénéficier de contrats de représentation pouvant lui procurer jusqu'à plus d'un demi-million de francs, comme ce fut le cas pour Christa Rigozzi. Elle recevra aussi de nombreux cadeaux, dont une voiture d'une valeur de 25'000 francs.

Fabienne Bamert, 19 ans, d'Oberägeri (Zoug), a été élue Miss Amitié. Miss Photogénique est Valérie Ott, 22 ans, d'Ostermundigen (Berne). La première a été élue par ses consœurs, la seconde par un jury de photographes.

swissinfo et les agences

UNE HISTOIRE QUI REMONTE AU BIKINI

Miss Univers, concours international de beauté féminin réservé aux jeunes femmes de 18 à 25 ans, existe depuis 1926 et est actuellement organisé par la chaîne de télévision américaine NBC.

L'autre grand concours, Miss Monde, est apparu en 1951 au Royaume-Uni. Initialement, il s'intitulait Festival Bikini, car il a été créé pour lancer la mode du célèbre maillot de bain.

Le concours Miss Suisse existe depuis 1976 et celui de Miss Suisse romande depuis 1988.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.