Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Amstrong tête d'affiche du Tour de Suisse

Lance Armstrong aura de redoutables adversaires lors de ce Tour de Suisse 2001.

(Keystone Archive)

Lance Amstrong - double vainqueur du Tour de France - participera au Tour de Suisse cycliste. Une 65e édition, en dix étapes dont le départ sera donné mardi - et c'est une première - à l'étranger. En l'occurrence, en Allemagne.

Les 136 concurrents - 17 équipes de huit coureurs - partiront de Rust, au cœur du parc d'attractions des bords du Rhin pour gagner Lausanne, au terme d'une course de plus de 1400 kilomètres.

Au départ, les Suisses seront au nombre de 27. Parmi eux Oscar Camenzind, Alex Zülle, Laurent Dufaux, et les frères Beat et Markus Zberg. Bref, toutes les grosses pointures, à l'exception de Sven Montgomery laissé au repos par son employeur français en vue du Tour de France.

A rappeler également la présence de «Post Swiss Team» et «Phonak», deux équipes suisses de deuxième division.

Quant à la participation étrangère, elle est plutôt relevée. Avec la présence de Lance Armstrong. Mais également avec celle de Gilberto Simoni, Michele Bartoli, Stefano Garzelli, Davide Rebellin, Alexandre Vinokourov, Erik Zabel, Laurent Jalabert, Peter Lutenberger.

Autant de noms qui confèrent de la crédibilité à un peloton appelé à digérer dix étapes, dont un prologue de 7,9 kilomètres à Rust et un contre-la-montre en côte de 25,1 kilomètres entre Sion et Crans Montana. Au menu, on note également 23 cols, dont les prestigieux Nufenen, Oberalp et Gothard.

De fait, au cours de la 6e étape, après avoir franchi l'Oberalp, le peloton devra se hisser à deux reprises au sommet du Gothard où se trouve la ligne d'arrivée. Une première fois depuis Andermatt, et une seconde depuis Airolo.

Si le Tour de Suisse 2001 occulte les régions du Jura et de la Suisse centrale, il fait, en revanche, la part belle à la Suisse romande. Où le final est prévu en trois étapes: Sion-Crans Montana, Sion-Lausanne, et Lausanne-Lausanne le dernier jour.

Organisé par IMH Suisse, le Tour de Suisse génère un budget de 5,5 millions de francs, dont 23% sont destinés à l'engagement des équipes (hôtels, subsistance, etc.). Quant à la planche des prix, elle plafonne à 230 000 francs, soit 163 francs par kilomètre ou encore 1691 francs par coureur.

Pierre-Henri Bonvin


Liens

×