Anne-Marie Blanc a 80 ans

Anne-Marie Blanc, la grande dame du théâtre suisse, a fêté jeudi ses 80 ans. Toujours en pleine forme, la comédienne n'entend pas quitter les planches. Elle sera sur scène à Berne en octobre.

Ce contenu a été publié le 01 septembre 1999 - 17:29

Anne-Marie Blanc, la grande dame du théâtre suisse, a fêté jeudi ses 80 ans. Toujours en pleine forme, la comédienne n'entend pas quitter les planches. Elle sera sur scène à Berne en octobre.

Actuellement, Anne-Marie Blanc répète une pièce dont la première sera jouée le 9 octobre au Berner Theater : «Boulevard du crépuscule», le classique cinématographique de Billy Wilde. La comédienne y joue le rôle de Norma Desmond, une star vieillissante du cinéma muet.

Malgré ses 80 ans, Anne-Marie Blanc n’a donc nullement l’intention de prendre sa retraite. «Je continuerai aussi longtemps que je recevrai des propositions intéressantes», a-t-elle déclaré. Au total, la comédienne a joué dans plus de 200 pièces ainsi que dans 50 films.

Anne-Marie Blanc reste d'ailleurs dans beaucoup de mémoires comme la «Gilberte de Courgenay». Ce film de divertissement, tourné en 1941 par Franz Schnyder, et qui visait à renforcer la résistance morale du peuple suisse au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Mais Anne-Marie Blanc est avant tout une artiste de scène. Elle a fait partie du Théâtre de Zurich de 1939 à 1952. On la voit ici (à droite sur la photo) lors de la première de «Romulus Le Grand» de Friedrich Duerrenmatt le 31 décembre 1997 au Schauspielhaus de Zurich.

En 1986, l'actrice a reçu l'anneau Hans Reinhart, la distinction théâtrale la plus prestigieuse de Suisse. La télévision alémanique rendra hommage à Anne-Marie Blanc à l'occasion de son 80e anniversaire en rediffusant notamment «Gilberte de Courgenay».

(SRI avec les agences)





Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article