Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Armstrong remporte le prologue du Tour de Suisse

Mardi à Rust, l'Américain Lance Armstrong a revêtu le maillot jaune de leader.

(Keystone)

L'Américain Lance Armstrong remporte le prologue du Tour de Suisse cycliste. Le Suisse Oscar Camenzind perd 25 secondes. Mais il compte bien jouer le rôle du joker de l'épreuve. Quant à son compatriote Alex Zuelle (17e), il manque encore de force.

Armstrong a donc troqué son maillot jaune du Tour de France contre le maillot jaune... du Tour de Suisse, signe distinctif du leader! Un Tour de Suisse dont le prologue s'est couru mardi à Rust, en Allemagne.

Pour autant, sur un parcours de 7,9 kilomètres absolument plat, mais ponctué de «méchants» virages, le Texan n'a pas pu creuser d'écarts substantiels. a preuve, le Français Laurent Jalabert concède 5 secondes et quelques centièmes seulement.

Le Français, comme l'Américain, sont là, avant tout, pour préparer le prochain Tour de France. Ils ne vont certainement pas courir après toutes les attaques, au risque de trop entamer leurs réserves.

De fait, les écarts sont minimes. Le premier Suisse classé (5e), Beat Zberg, concède 9 secondes à Lance Armstrong.

«Ce résultat me convient parfaitement», le suisse qui a décroché récemment la septième place de la classique des Alpes. «Ce Tour de Suisse, je l'aborde confiant. Je vais jouer «la gagne». D'autant que toute l'équipe Rabobank est à mon service».

A Lausanne, au soir du bilan, l'Uranais parviendra-t-il enfin à inscrire son nom au palmarès? En cinq participations, il a toujours terminé dans les onze premiers, dont deux fois cinquième et une fois deuxième en 1992.

Vainqueur de la boucle nationale l'an dernier, Oscar Camenzind, lui, concède 24 secondes. Son Tour de Suisse, le Schwytzois l'a préparé dans une petite auberge à Ibergregg, au-dessus de Schwytz. Où il s'est coupé du monde.

Même son manager, Robert Ochsner, ne pouvait le contacter! «Je me suis isolé. Après le Giro, j'ai voulu faire le vide dans ma tête.» Un Oscar Camenzind dont l'équipe «Lampre», emmenée avec un gregari de luxe, Gilberto Simoni, est à son service.

Venu courir la boucle nationale dans le but de sauver un début de saison calamiteux, Alex Zuelle (17e) débourse 13 secondes. «Pour un spécialiste de l'exercice, j'ai manqué de force. C'est vrai. Mais j'ai retrouvé le moral.

Les deux semaines de pause après le Tour d'Allemagne m'ont été bénéfiques, poursuit Zuelle. Elles m'ont permis de me soigner suite à ma chute.»

Autre signe encourageant, la remarque de Wolfram Lindner, son directeur sportif: «Il y a longtemps que je n'ai pas vu Alex aussi bien posé sur un vélo».

A l'heure du bilan de cette première journée, il ne faut pas occulter la très belle 12e place de Daniel Schnider, le Suisse de «La Française des Jeux». Pour sa part Laurent Dufaux pointe à 35 secondes.

Pierre-Henri Bonvin, Rust


Liens

×