Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«As time goes by» «Cela commence toujours par un regard»

«Chaque image est le document d’une relation. La somme des images est un document historique». C’est ainsi que Barbara Davatz décrit de manière frappante «As time goes by», sa série de portraits à long terme. Une exposition à la Fondation suisse pour la photographie et un livre permettent de redécouvrir ce qui est désormais devenu un classique.

En 1982, dans son studio, Barbara Davatz tire le portrait de 12 jeunes couples, d’amoureux, d’amis ou de proches. Elle les photographie devant un fonds neutre, gris clair, pour mettre en avant la force expressive, les visages, les regards, le langage corporel, le style et l’habillement.

En 1988, 1997 et 2014, elle reprend contact avec ses sujets et les photographie à nouveau, documentant la continuité ou le changement, ainsi que les métamorphoses de la représentation de soi. Les constellations relationnelles ne sont plus forcément les mêmes et de nouvelles générations sont apparues.

Loin de tout voyeurisme, ces séries de portraits racontent l’avancée en âge, la croissance des familles, les pertes, les changements dans la société, les courants de la mode. En bref, ce travail rend visible le passage de temps et la manière dont il agit sur nous. 

(Texte: Ester Unterfinger, swissinfo.ch)


Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.