Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Au Gothard, on approche du bout du tunnel

Le tunnel de base du Gotthard entre Faido et Sedrun.

Le tunnel de base du Gotthard entre Faido et Sedrun.

(Keystone)

Début du compte à rebours vers le record mondial de longueur (57 km) d’un tunnel ferroviaire: le 15 octobre, dans moins de trois mois, les équipes du nord et du sud se rejoindront. Il ne manque qu’un kilomètre à percer jusqu’à cet événement historique.

Avec ses 57 kilomètres, le futur tunnel du Gothard sera le plus long du monde. Les tubes à une voie relieront Erstfeld (dans le canton d’Uri, au nord) à Bodio (au Tessin, au sud). Les trains traverseront les Alpes à 250 km/h dans deux tubes unidirectionnels.

La «Nouvelle ligne transversale à travers les Alpes» (NLFA) occupe la politique et le public suisses depuis les années 1990. Le nouveau tunnel constituera une étape fondamentale pour le transport des personnes entre le nord et le sud et le transfert des marchandises de la route au rail.

La première NLFA est déjà en service: le nouveau tunnel du Lötschberg (34,6 km) a été ouvert en juin 2007. Outre le nouveau tunnel du Gothard, le programme compte encore un nouveau passage au Ceneri, entre Bellinzone et Lugano.

Le gros œuvre est bien avancé

Les travaux du gros œuvre du tunnel de base du Gothard sont bien avancés. Le 1er juillet dernier, 96,6% ou 146,6 des 151,84 km de tubes de tunnels, puits et galeries d’accès étaient déjà percés.

Dans le tube est, il ne reste que 1000 mètres jusqu’à la section de Sedrun. C’est ici que le tunnelier travaille. De l’autre côté, il ne reste que 100 mètres jusqu’à la section de Faido. Une bagatelle, grâce aux explosifs, .

Le maître d’œuvre, AlpTransit Gotthard SA (ATG), a indiqué que le percement définitif du tube de l’est entre Faido et Sedrun est pour le 15 octobre. «Nous attendons le grand jour avec impatience, indique Daniel Spörri, chef du chantier de la section Bodio/Faido pour le consortium chargé de ce secteur (TAT, pour «Tunnel Alptransit Ticino»).

Du granit au lieu des gneiss lamellés

Or les délais sont extrêmement serrés. «Lorsqu’AlpTransit a fixé cette date, tout le monde pensait que nous ne trouverions que des gneiss lamellés, une formation géologiquement favorable, jusqu’au lot de Sedrun», explique Daniel Spörri.

Mais la réalité a été différente. «Après la zone de Borel, nous avons retrouvé du granit de Medel, qui nous avait déjà donné des migraines l’année passée…», rappelle l’ingénieur. Cette roche est très coriace pour le tunnelier.

Les mineurs sont au cœur de la montagne. Les couches de roche atteignent 2500 mètres. Par moments, les mineurs ont trouvé de l’eau à 45 degrés, température qui est aussi celle de la roche!

Retransmission en direct

Donc, le temps presse. Alptransit reste néanmoins confiante. Le 15 octobre à 14 heures, la percée sera un grand événement, avec une organisation conséquente. Impossible de le repousser à la dernière minute.

Les unités radio et télévision de la SSR vont suivre et retransmettre le percement historique en direct et pendant plusieurs heures. Les médias de tout le pays, y compris swissinfo.ch, seront présents. De très nombreux invités sont attendus de chaque côté des sections de Sedrun et de Faido.

En revanche, il n’y aura que peu d’élus sur le site même du percement; mais le ministre des Transports Moritz Leuenberger sera parmi eux. Ils descendront du puits de Sedrun et atteindront la section du sud dans un petit train. C’est là qu’arrivera le tunnelier pour percer la dernière cloison.

Fin des travaux en 2017

Ensuite, la mise en service du tunnel nécessitera encore sept ans de travaux. La percée du tube ouest aura lieu au printemps 2011. Il y manque encore plusieurs kilomètres.

Puis il faudra encore plusieurs années pour installer toute la technologie ferroviaire. Un chantier est déjà en activité à Biasca pour les câbles, les voies, les signaux. Le matériel sera acheminé dans le tube ouest par le portail sud.

Un chantier similaire ouvrira à l’entrée nord en 2011. En raison de la longueur exceptionnelle du tunnel, le processus prend un temps fou. Les premiers trains devraient rouler en décembre 2017.

Gerhard Lob, Faido, swissinfo.ch
(Traduction de l’allemand: Ariane Gigon)

Tunnel du Gothard

Longueur: 57 km.

Cinq zones de travaux: Erstfeld, Amsteg, Sedrun, Faido, Bodio.

Longueurs du tunnel, des puits, des galeries d’accès: 151, 84 km.

Etat des travaux au 1er juillet 2010: 96,6% ou 146,6 km percés.

15 octobre 2010: percement principal dans le tube est entre Faido et Sedrun.

Printemps 2011: percement principal dans le tube ouest.

Matériel d’extraction: 24 millions de tonnes, soit cinq fois la pyramide de Cheops.

Décembre 2017: mise en service.

Trafic: 50-80 trains de passagers et 220-260 trains de marchandises par jour.

Vitesse maximale: 250 km/h (trafic passagers), 160 km/h (marchandises).

Durée d’utilisation: 100 ans.

Maître d’œuvre: AlpTransit Gotthard AG (fondée le 12 mai 1998), filiale appartenant à 100% aux CFF et dont le siège est à Lucerne.

Employés: environs 2200 sur les chantiers (Gothard + Ceneri).

Accidents mortels: huit, dont le dernier le 24 juin dernier.

Coûts finaux estimés: 13,1 milliards de francs pour tout l’axe du Gothard, avec le Ceneri. (niveau 1998, sans TVA, intérêts de construction et renchérissement).

Fin de l'infobox


Liens

×