Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bâle se prépare à la ruée pour Toutankhamon

Buste de Toutankhamon. (Photo: Musée des Antiquités de Bâle/Musée égyptien du Caire)

Le Musée des Antiquités attend 500’000 visiteurs pour l’exposition Toutankhamon. Les billets sont disponibles depuis le 2 février et il faut, déjà, s’armer de patience.

Ces trésors sont exposés en Europe pour la première fois depuis vingt ans.

Bâle abritera dès le mois d’avril un des plus riches héritages culturels de l’histoire de l’humanité. Après Paris en 1967, Londres en 1972 et l’Allemagne en 1980/81, les trésors des tombes de Toutankhamon reviennent pour la première fois depuis vingt ans sur sol européen.

L’enfant-roi, monté sur le trône immortel à l’âge de 9 ans, a régné durant neuf ans seulement avant de mourir, en 1323 avant J.-C.

Sa célébrité, il la doit à sa découverte, dans des conditions dramatiques, par le Britannique Howard Carter dans la Vallée des Rois en 1922.

Un caveau royal intact

Pour la première fois, un caveau royal était mis au jour intact, les pilleurs n’ayant jamais trouvé le chemin qui menait jusqu’à lui. Outre un masque mortuaire doré, le trésor enfoui dans le désert contenait d’innombrables objets.

Quelque 120 originaux seront exposés à Bâle. Leur fascination auprès du public ne s’est jamais démentie.

«Tout se passe comme prévu», a indiqué à swissinfo Koni Rohner, sous-directeur pour la sécurité et la surveillance au Musée des Antiquités de Bâle.

«Actuellement, les objets d’exposition sont en train d’être préparés pour le voyage. Ils arriveront en Suisse ce mois, à une date que je ne dévoilerai pas pour des raisons de sécurité.»

Heure de visite précise

L’exposition sera aussi une performance logistique. Un demi-million de visiteurs sont attendus.

Les billets sont en vente depuis le 2 février, sur Internet ou par téléphone. Les acheteurs devront se plier à une heure de visite, dûment indiquée sur le ticket.

Les entrées seront très strictement contrôlées. Lorsque le nombre maximal autorisé par le service du feu sera atteint, un blocage momentané sera décrété.

A leur arrivée, les visiteurs seront d’abord conduits dans une salle intitulée «pièce d’introduction» qui contiendra des informations sur l’exposition et l’histoire de l’Egypte ancienne.

Files d’attente très probables

Les responsables du musée espèrent ainsi pouvoir canaliser les flux de visiteurs. Il n’est cependant pas sûr que les mesures prises suffisent pour éviter les files d’attente du type de celles que connaît le Musée du Louvre.

Les personnes qui auront réservé auront la priorité sur les visiteurs se présentant spontanément. Pour ces derniers, l’attente pourrait se révéler longue.

Koni Rohner indique que, lors des expositions usuelles, entre 1700 et 1800 entrées sont enregistrées chaque jour. «Avec Toutankhamon, nous nous attendons au double.»

«Le personnel de surveillance veillera à ce que le flux des visiteurs avance régulièrement», annonce Koni Rohner.

Contingent de classes d’école

Le musée ne fournit aucun chiffre sur les ventes de billets enregistrées jusqu’ici. Aucune journée n’affiche encore complet. Les classes d’école seront – elles aussi – contingentées.

Comment se comporteront les groupes des visites guidées, les visiteurs individuels et les classes d’école les uns à côté des autres? Il est trop tôt pour le dire.

Il est en revanche d’ores et déjà sûr qu’il faut s’armer de patience lors des réservations téléphoniques, car il faut attendre longtemps avant d’obtenir quelqu’un.

L’Office du tourisme de Bâle reçoit en outre tous les jours des demandes de l’étranger pour l’organisation de forfaits voyages comprenant la visite de l’exposition.

«La demande est très forte, surtout de Suisse romande, d’Allemagne et de France», confirme Alain Burger de l’Office du tourisme. Les Pays-Bas et la Belgique ne sont pas en reste.

Pourquoi le musée bâlois a-t-il obtenu le privilège de pouvoir exposer ces trésors, presque considérés comme des reliques saintes par les Egyptiens?

L’Egypte avait donné son accord dans un geste qui est une sorte de dédommagement pour le massacre de Louxor, en 1997, lors duquel 36 touristes suisses étaient décédés.

swissinfo, Brigitta Javurek
(Traduction et adaptation: Ariane Gigon Bormann)

Faits

L’exposition «Toutankhamon – L’or de l’au-delà» ouvrira le 7 avril et durera jusqu’au 3 octobre 2004 au Musée des Antiquités de Bâle.
Quelque 500’000 visiteurs sont attendus.

Fin de l'infobox

En bref

- Le Musée des Antiquités de Bâle a dû déplacer ses propres collections pour pouvoir accueillir les 120 objets originaux de l’exposition Toutankhamon.

- Les trésors du tombeau de Toutankhamon (mort en 1323 avant J.-C) sont exposés en Europe pour la première fois depuis plus de vingt ans.

- La tombe de Toutankhamon a été découverte, dans des conditions dramatiques, par le Britannique Howard Carter dans la Vallée des Rois en 1922.

- Pour la première fois, un caveau intact, n’ayant subi aucun pillage, était mis au jour, ce qui a donné à Toutankhamon sa célébrité.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×