Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Timea Bacsinszky (WTA 28) a été sortie dès le 2e tour du tournoi de Madrid.

La Vaudoise s'est inclinée 6-2 6-2 en 73' devant la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 19) mardi soir sur le court Arantxa Sanchez Vicario. Elle n'a donc pas confirmé le succès éclatant obtenu dimanche face au no 4 mondial Garbiñe Muguruza (6-1 6-3).

Kiki Bertens a survolé les débats, décrochant son troisième succès en autant de duels livrés sur terre battue face à Timea Bacsinszky. Battue par la puissante Néerlandaise l'an dernier en quart de finale à Roland-Garros puis en demi-finale à Gstaad, la Vaudoise s'est procuré une seule balle de break mardi soir, alors qu'elle était déjà menée 6-2 2-0. Elle a dans le même temps concédé à quatre reprises son service.

Trop inconstante à l'échange, trop vulnérable derrière sa deuxième balle de service (seulement 31% de points gagnés dans cette situation), Timea Bacsinszky n'a jamais trouvé son rythme mardi. Elle n'aura donc gagné que deux matches dans ses deux premiers tournois joués cette année sur terre battue, un à Rabat et donc un dans la capitale espagnole. Elle en avait remporté sept durant les deux mêmes semaines de compétition une année plus tôt, conquérant le titre au Maroc avant d'être stoppée par Simona Halep en 8e de finale à Madrid.

La demi-finaliste de Roland-Garros 2015 restait pourtant sur un succès face à Kiki Bertens, obtenu de haute lutte - 7-6 au troisième set, après 3h23' de jeu - le 11 mars en 16e de finale à Indian Wells où elle avait conclu sur sa sixième balle de match après en avoir sauvé quatre. Mais Timea Bacsinszky a été stoppée depuis par une tendinite au poignet gauche, qui l'avait contrainte à abandonner au tour suivant à Indian Wells et à déclarer forfait pour le tournoi de Miami. Elle manque encore tout simplement de matches, et de confiance.

ATS