Basket: Fribourg Olympic avale Reuss Rebels

Fribourg a mené un match facil face aux Reuss Rebels Keystone

Fribourg Olympic, qui n'a fait qu'une bouchée de Reuss Rebels (88-49), et les Lugano Snakes, difficiles vainqueurs de Monthey (91-82), se battent pour la tête.

Ce contenu a été publié le 27 octobre 2001 - 22:55

Le troisième larron du désormais ex-trio de tête, Geneva Devils s'est quant à lui incliné 69-74 face à Riviera, qui le rejoint au classement. Carouge, pourtant mené de 8 points à la fin du troisième quart-temps, a arraché les deux points de la victoire 76- 75 aux Jurassiens de Boncourt. Olympique Lausanne a pour sa part confirmé son succès du week-end dernier en dominant Nyon 85-76.

La force de Fribourg

Fribourg Olympic n'a pas laissé planer le moindre doute quant au sort qu'il allait infliger au néo-promu lucernois, dominé de 12 points déjà, à l'entame du deuxième quart. L'entraîneur Patrick Koller a profité de l'occasion qui lui était donnée pour faire tourner son effectif.

Co-leader, Lugano a pour sa part dû attendre la deuxième mi- temps pour pouvoir faire la différence face à des Valaisans accrocheurs emmenés par un Williams diablement efficace. Les Snakes ont finalement essoufflé leur proie durant le 3e quart.

Riviera s'est bien remis de son faux pas du week-end dernier face à Olympique Lausanne en infligeant aux diables genevois leur seconde défaite de la saison. Les pensionnaires des Galeries du Rivage sont venus à bout des joueurs du bout du lac au terme d'une lutte de longue haleine.

Carouge difficile

Au Val d'Arve, Carouge s'est imposé d'un tout petit point face à Boncourt, au terme d'un chassé-croisé étourdissant. Boncourt qui pensait avoir effectué le plus dur à l'issue du troisième tiers (54- 63) s'est vu soufflé la victoire au coup de filet final. Cette défaite mortifiante n'est pas pour arranger les affaires des Jurassiens, désormais classés sous la barre.

A la faveur de son second succès consécutif, Olympique Lausanne s'est relancé dans ce championnat. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, les Vaudois ont également quitté une zone de relégation dans laquelle ils étaient englués depuis le début de la saison.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article