Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Basket-ball: la Suisse perd ses dernières illusions

Le Suisse Patrick Ceresa à la poursuite d'Arnis Vecvagars.

(Keystone)

L'équipe de Suisse masculine ne prendra pas part à la phase finale de l'Euro-2001, en Turquie. A Riga, elle s'est inclinée 92-67 (35-34) devant la Lettonie pour le compte des éliminatoires de l'Euro-2001.

Même un improbable sans faute lors des trois dernières rencontres de l'équipe de l'entraîneur Renato Carettoni, dont le premier mercredi prochain à Fribourg devant la Croatie, ne lui serait pas suffisant pour se rendre en Turquie. Il faudrait que l'Angleterre et la Lettonie perdent aussi quelques plumes dans le même temps.

Trois jours après sa défaite face à l'Angleterre, à Porrentruy (53-61), l'équipe de Suisse a une nouvelle fois échoué au poteau. Comme en Ajoie - Suisses et Anglais étaient à égalité à 180 secondes du terme de la rencontre -, c'est dans les dernières minutes que les Suisses ont véritablement pris l'eau de toutes parts. Un dernier quart temps remporté haut la main (30-11) par des Lettons qui avaient déjà battu la Suisse de 15 points au match aller à Nyon, il y a une année.

Considérer que la Suisse, en douze mois, a reculé d'un pas en concédant 25 points à Riga serait commettre une grave erreur. Jusqu'à ce que Valis (35'07"), Ceresa (36'37") puis Koller (37'44) ne quittent prématurément le parquet pour 5 fautes personnelles, les Suisses ont donné l'impression de pouvoir créer un nouvel exploit. En réalité, jusqu'à la cinquième et décisive faute offensive (!) de Valis - sa seconde du match - alors que seulement cinq points séparaient les deux équipes (68-63).

Les deux pivots suisses rappelés sur le banc, Polite fatigué par les efforts déployés, il n'en fallait pas plus pour que le match bascule dans le camp letton et la Suisse ne perde ses dernières illusions. Borter (faute technique) et Sassella (coup à un adversaire) leurs nerfs en prime...

La Suisse n'a sans doute pas tout perdu dans la capitale lettone. Alors que Koller peinait à mettre en place les schémas d'une équipe de Suisse sanctionnée à quatre ou cinq reprises pour une infraction des 24 secondes (!), Maxime Jaquier a réussi à tirer son épingle du jeu dans des conditions difficiles.

Le distributeur fribourgeois (3 points), qui a remplacé Koller lors du troisième quart-temps, a contribué à relancer les actions suisses au moment où Stehlmahers (27 points) provoquait les fautes de ses adversaires. Un ballon volé du Fribourgeois, suivi d'un panier réussi et d'un lancer-franc supplémentaire pour une faute d'un Letton, et la Suisse a repris l'avantage (27e: 47-51).

Car jusqu'à la pause (35-34), aucune des deux formations n'a pris plus de quatre longueurs d'avance. La Suisse en a même compté quatre d'avance (16e: 24-28) - après en avoir accusé quatre de retard (14e: 24-20) - au moment où Sassella a fait son entrée sur le parquet.

En inscrivant coup sur coup deux tir primés - auxquels il faut ajouter deux lancer-francs de Ceresa -, l'ex-ailier de Vacallo a permis à la Suisse d'infliger un partiel de 8-0 à une Lettonie qui a disputé le Championnat d'Europe, il y a trois ans. Un troisième quart-temps, où Mrazek (26 points, 9/12 à 1 point) a provoqué les fautes des Lettons, a encore permis à la Suisse de ne concéder que six points de retard après 30 minutes. Avant que Valis, Ceresa et Koller ne regagnent le banc...

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×