BEAUX-ARTS: Dali, Archimboldo et Raetz

Oeuvre de Markus Raetz. DR

Paris, Galeries nationales (Grand Palais), jusqu'au 6 juillet.

Ce contenu a été publié le 03 avril 2009 - 12:58

L'exposition «Une image peut en cacher une autre» évoque les «images doubles» qui hantent les œuvres d'artistes d'époques et de cultures différentes. D'Arcimboldo à Dali, De Michel Ange à Markus Raetz, en passant par les miniatures persanes ou l'art populaire des cartes postales érotiques des années 1900, l'exposition retrace le panorama riche et étrange de cette pratique. L'exposition présente une sélection de 250 œuvres exemplaires, des rencontres visuelles qui se veulent étonnantes... Une place particulière revient à Dalí, qui a consacré son œuvre à la création d'«images à figurations multiples»... On retrouvera également les fruits et légumes d'Archimboldo, et les «formes nouvelles d'ambiguïté visuelle» que sont les anamorphoses tridimensionnelles du Suisse Markus Raetz, né en 1941.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article