Berne aura son Centre Paul Klee

L'architecte du Centre Paul Klee, Renzo Piano. Keystone

Les citoyens de la ville de Berne ont approuvé par 77,8% des voix dimanche la création du futur Centre Paul Klee. Le projet, devisé à environ 115 millions de francs, abritera la plus importante collection Klee au monde: 3600 des 9000 oeuvres de l'artiste, qui a vécu 33 ans dans la Ville fédérale.

Ce contenu a été publié le 04 mars 2001 - 17:15

Le corps électoral a donné par 29 468 oui contre 8414 non son aval au plan de zone, aux crédits pour les accès, à la vente de terrain au canton et à la garantie d'un droit de superficie, soit une somme de 11,3 millions de francs. Le Conseil de la Fondation du Centre Paul Klee va maintenant désigner un directeur.

La participation s'est élevée à 51,4%. Le projet de Centre Klee fait l'unanimité tant au niveau politique que parmi les habitants de la Ville fédérale. Les travaux débuteront au printemps 2002 et le musée ouvrira durant l'été 2005.

En novembre, le Grand Conseil et le législatif de la ville avaient donné leur aval à ce projet, qui verra le jour dans le quartier de Schöngrün. Les pouvoirs publics fourniront le terrain. La ville et le canton financeront également l'exploitation du Centre et en garantiront la pérennité après son ouverture.

Les autorités et les promoteurs estiment que la création de ce Centre constitue une chance unique de hisser la ville de Berne au niveau des grandes capitales culturelles. Cette institution sera plus qu'un musée puisqu'elle entend organiser des expositions et effectuer des recherches.

Sa conception a été confiée à l'architecte Renzo Piano. Le Génois a choisi le bois comme matière première de sa création. Les œuvres de Klee seront exposées sous un toit en triple ondulation, qui va former trois collines.

Paul Klee a vécu 33 ans à Berne, plus de la moitié de sa vie. D'importantes œuvres y ont vu le jour, et notamment toutes les créations de sa jeunesse, mais aussi l'œuvre impressionnante de ses dernières années. Décédé en 1940, il repose au cimetière de Schosshalden, tout près du futur Centre qui lui sera dédié.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article