Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Berne n'aura pas de nouvelle ligne de tram

Le tram devait desservir deux grandes zones en développement à l'ouest de la ville.

(Keystone Archive)

Ce dimanche, les votants étaient aussi appelés à se prononcer sur 32 objets cantonaux.

Berne a refusé le projet de nouvelle ligne de tram, Fribourg s’est doté d’une nouvelle constitution et le Jura a rejeté le projet destiné à attirer plus d’habitants dans la région.

Les Bernois ont dit non, à une toute petite majorité (50,03%), au crédit de quelque 50 millions qui devait lancer la construction du «Tram-Ouest». Le crédit avait été combattu par un comité bourgeois qui l'estimait trop élevé et jugeait le projet mal conçu.

La nouvelle ligne de tram devait desservir deux grandes zones en développement à l'ouest de la ville, où il est prévu d'installer près de 4000 habitants et de créer 7000 emplois.

Fribourg



A Fribourg, les citoyens ont approuvé à une large majorité leur nouvelle constitution. Le 1er janvier 2005, elle remplacera le texte actuel datant de 1857.

Concocté pendant quatre ans par 130 constituants, le texte comporte trois innovations majeures: l'assurance maternité pour toutes les mères, le droit de vote et d'éligibilité des étrangers sur le plan communal et le partenariat enregistré pour les couples de même sexe (PACS).

Jura

Pour leur part, les Jurassiens ont rejeté le projet «Jura pays ouvert», destiné à renforcer l'attractivité du canton pour attirer des habitants. Ce concept était le premier grand projet lancé par le Jura depuis son entrée en souveraineté il y a 25 ans.

Les citoyens ont en revanche accepté la principale des huit mesures inscrites dans ce projet de relance démographique: la baisse de la fiscalité. Le canton du Jura pourra ainsi se débarrasser de son image d'enfer fiscal.

Vaud

Dans le canton de Vaud, l'impôt sur les successions est partiellement supprimé. Concrètement, les Vaudois ne paieront plus d'impôts sur les successions s'ils héritent moins de 250’000 francs.

Par ailleurs, les votants ont nettement refusé l'initiative de Franz Weber «Sauver le Pied du Jura». Ce texte proposait la création d'un parc naturel cantonal sur sept communes entre Berolle et La Praz.

Ce territoire de 95 km2 et ses 3000 habitants auraient ainsi été protégés des nuisances causées par l'exploitation de gravières. Deux sont actuellement en exploitation sur ce périmètre. La proposition a également été rejetée par les communes concernées.

Neuchâtel

A Neuchâtel, un permis spécial sera nécessaire pour la chasse aux sangliers. En revanche, le prix du permis de pêche, lui, n'augmentera pas.

Les Neuchâtelois ont accepté une modification de la loi sur la faune sauvage et ont refusé d'extrême justesse une modification de la loi sur la faune aquatique. Les deux sujets faisaient l'objet de référendums lancés par les chasseurs et les pêcheurs.

Tessin et Suisse alémanique

Au Tessin, deux des quatre référendums lancés contre des coupes dans le budget ont été acceptés. Les dépenses seront réduites de 12 millions au lieu de 30 millions.

A Zurich, les retraités ne bénéficieront pas d'allégements fiscaux. Les citoyens ont refusé une révision de la loi cantonale sur les impôts accordant une déduction annuelle de 1000 francs à tous les contribuables touchant l'AVS.

Dans le canton des Grisons, les citoyens ont refusé la construction d'un nouveau gymnase cantonal à Coire. A Obwald, une nouvelle loi sur la formation a été refusée. A Schaffhouse, en revanche, la cantonalisation des écoles spéciales a passé sans problème.

Dans le canton de Saint-Gall, une initiative socialiste pour une augmentation des allocations pour primes-maladie a été rejetée. A Soleure, la modernisation de l'administration a passé très aisément la rampe, de même qu'une initiative permettant de voter sur le budget.

A Bâle-Campagne, les votants ont rejeté à deux contre un une collaboration plus étroite avec Bâle-Ville dans les domaines des hôpitaux et de la sécurité. A Bâle-Ville, les initiatives ont en revanche été largement acceptées.

Une initiative de l'UDC qui visait à plafonner les dépenses publiques a été refusée clairement, ainsi qu’une autre initiative levant l'interdiction de la construction de parking.

Pour sa part, le canton de Thurgovie a refusé l'ouverture de son marché immobilier aux étrangers.

Elections

Dimanche, les électeurs de plusieurs cantons étaient également appelés à renouveler leurs gouvernements.

A Schwyz, l’UDC (droite dure) entre au Conseil d’Etat. Pour la première fois, trois femmes siégeront au gouvernement saint-gallois. Dans le canton d’Uri, le Parti démocrate-chrétien a pu sauver son troisième siège lors de l’élection complémentaire. Enfin, à Fribourg, un second tour sera nécessaire pour départager les candidats.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse