Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Berne remet des documents au Pérou concernant Montesinos

Vladimiro Montesinos a été identifié sur cette photo trouvée chez un chirurgien au Vénézuela à fin 2000.

(Keystone Archive)

Les autorités suisses ont remis vendredi au Pérou des documents concernant l'ancien chef des services secrets péruviens. Poursuivi pour corruption, Vladimiro Montesinos est toujours en fuite.

Le Pérou a adressé quatre demandes d'entraide à la Suisse dans le cadre des différentes procédures pénales dirigées contre l'ex-chef des services secrets. Au total, Berne a bloqué près de 180 millions de francs dans le cadre de cette affaire. Vendredi, le gouvernement suisse a remis aux autorités péruviennes les documents bancaires recueillis au sujet des comptes bloqués en automne par la justice zurichoise, annonce samedi l'Office fédéral de la justice (OFJ).

Les autorités péruviennes vont pouvoir utiliser les informations reçues comme moyens de preuve dans les procédures menées contre Vladimiro Montesinos. Mais des recours empêchent pour l'heure la remise d'une «petite partie» des documents, précise encore l'OFJ.

Au total, près de 70 millions de dollars (120 millions de francs) appartenant à Vladimiro Montesinos ont été bloqués. Trois autres personnes - dont l'ancien premier ministre Victor Joy Way et le général Nicolas de Bari Hermoza - sont également mises en cause dans cette affaire. Par contre, aucun avoir de l'ancien président Alberto Fujimori n'a été découvert en Suisse à ce jour.

Au Pérou, les autorités ont promis une récompense de cinq millions de dollars à toute personne qui fournira des renseignements permettant l'arrestation de Vladimiro Montesinos, a annoncé vendredi le général Ketin Vidal, ministre péruvien de l'intérieur.

Le «Raspoutine péruvien», proche conseiller du président Fujimori durant ses années au pouvoir entre 1990 et 2000, est poursuivi pour blanchiment d'argent, trafic d'armes, torture et corruption.

swissinfo avec les agences

×